last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HIGH ON FIRE - De Vermis Mysteriis [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (52.37) | Metal
Informations Disponible en édition limitée vinyl, et inclus 4 titres bonus sur les versions européennes de l'album
INTERVIEW
Contact label http://www.centurymedia.com
Contact groupe http://www.highonfire.net http://www.myspace.com/highonfireslays
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 02 avril 2012
Chroniqueur : Doc.Douggy

Et voilà enfin le nouvel album des cramés d'Oakland, j'ai nommé HIGH ON FIRE ! Le power trio mené par le chanteur/guitariste Matt Pike (ex-SLEEP, rien que ça !) a, depuis sa création en 1998 (soit juste après le split de SLEEP), engendré pas moins de 6 rejetons de "power stoner" dont les très bon "Death is the Communion" ou encore "Surrounded by Thieves". Il y a deux ans, ils nous sortaient "Snakes for the Divine" aux accents plus Heavy et mélodique à la manière d'un des autres projets de Matt Pike, KALAS.

En ce beau mois d'avril, voilà qu'ils nous pondent "De Vermis Mysteriis", leur 6eme album studio enregistré par le guitariste de CONVERGE, Kurt Ballou. Et dès les premières secondes de "Serums of Liao" titre ouvrant l'album, on se rend compte que HIGH ON FIRE revient à ses premiers amours, un son "crunch", une batterie qui frappe fort, des riffs tempêtes, le tout sous une ambiance fumeuse.
Apparemment, Matt Pike et son équipe ont réalisé un "album-concept" dans lequel le frère jumeau du Christ voyage à travers le temps.

Et comme c'est du HIGH ON FIRE, on est aspiré dans leurs cascades de riffs qui sonnent comme pris dans une tempête, un son pas commun, gras à souhait, appuyé par un chant entre un Lemmy enraillé, et des consonnances que seul arrive à nous faire Matt Pike. On en arrive d'ailleurs à la 3e piste de l'album "Fertile Green" qui après son intro de batterie des plus entraînantes nous emmène valser dans tous les recoins de votre chambre comme dans un mauvais rêve dont on ne peut sortir que transpirant de partout, et la faute encore à de superbes riffs entre "Thrash et gros stoner" appuyé par un solo endiablé sur la fin du morceau.
S'en suivent des morceaux d'excellente facture plus "Doom/stoner" à l'image du mid-tempo de "Madness of the Architect" qui, malgré ces 7 minutes au compteur, passe à une vitesse incroyable, ou le titre qui suit "Samsara", instrumentale aux accents psychédéliques qui met en avant un riff de guitare majestueux, suivi d'une basse mélodique et appuyé par une seconde piste de guitare soliste, magnifique.
Passé cette pause voyageuse, on repart aussi sec dans les méandres crasseuses qui font l'originalité de ce groupe avec deux pistes toujours aussi entraînantes que sont "Spiritual Rights", d'ailleurs pas si spirituel que ça lorsque arrive la double grosse caisse !
Tout ça pour en arriver à ce qui restera le meilleur titre de l'album pour moi, car me rappelant ce côté très personnel de KALAS, j'ai nommé "King of Days" qui laisse la part belle à un chant des plus émotifs et à une composition des plus personnelles. 7 minutes de pur plaisir...

"De Vermis Mysteriis", titre qui donne son nom à l'album reste le morceau le plus court (si on excepte l'intrumentale) mais nous donne un condensé de l'album, celui-ci se terminant sur deux pistes plus banales mais toutes aussi efficaces, à noter le travail de Matt Pike encore une fois sur "Warhorn" qui conclue cet album, laissant la part belle à son chant.

Vous l'aurez compris, le trio HIGH ON FIRE porte bien son nom, et nous on pondu un album brut de décoffrage qui après avoir passé ce côté brut, nous montre toute l'émotion et la finesse d'un groupe que l'on ne peut qualifier que de "Metal", de par toutes ces influences digérées et ressorties telles quelles qui font qu'on ne tourne pas en rond, HIGH ON FIRE se renouvellant à chacun de ses titres, sans éviter l'ennui, malgré avec une continuité dans les morceaux qui va sans dire. HIGH ON FIRE fait du HIGH ON FIRE, point final.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HIGH ON FIRE - Blessed black wings HIGH ON FIRE - snakes for the divine

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours