CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LULEY
Today's tomorrow [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 48.03 - Style : Aor
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.aorheaven.com/
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 avril 2012 - Chroniqueur : sarvgot
 

Qu’on se le dise, Klaus Luley ne chôme pas. L’interprète et producteur allemand sort 2 albums en ce début 2012, l’un avec son groupe CRAAFT (une ré-édition, en fait) et l’autre en solo. C’est ce second qui nous intéressera aujourd’hui, le dénommé « Today’s Tomorrow ».

Alors, Klaus Luley est peu connu, mais son parcours dans le monde musical n’en est pas moins fulgurant, cotoyant parmi les plus grands groupes de Rock, tel QUEEN, par exemple. Et en 30 ans de carrière, le bougre se décide seulement à livrer son premier album solo. Un bel exemple de "Rock Mélodique".

L’album débute sur un titre calibré radio : « Can’t Live without You » à la ligne mélodique imparable où la guitare est appuyée par des claviers, dans un pur style 80’s. Notons d’ailleurs que Klaus se charge de la guitare, des claviers et du chant. C’est SON album solo ! Le son de l’album est assez typique de cette période 80, mais actualisé par une production franchement à la hauteur. Ce qui nous permettra d’apprécier ces chœurs féminins (le très réussi « Slippin Away ») plutôt discrets sur l’album mais à l’apport indéniable. Ce qui pouve que Klaus Luley n’en fait pas trop, évitant de basculer dans le kitsch.

Même les ballades de l’album se font tout en retenue. L’allemand nous prouve d’ailleurs qu’il n’a rien a envier à Klaus Meine pour la partie vocale (« Livin in the Night »). Et côté instrument, là aussi Luley impressionne presque. Ses soli sont parfaitement exécutés mais le point fort de « Today’s Tomorrow » vient de ses riffs plutôt bien foutus. Entre l’intro « Can’t Live Without You » et le plus racé « Don’t Wanna See your Face », Luley assure plutôt pas mal.

Que tout les fans de Rock Mélodique se rassurent, ce genre à encore de beaux ambassadeurs tels Klaus Luley qui nous livre un superbe album que tout amateur du genre devra écouter.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut