last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine I'LL EAT YOUR FACE - Hot Brains Terror [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (21.44) | Technical Grind / Expérimental
Informations
INTERVIEW
Contact label http://grindscenerecords.bigcartel.com/
Contact groupe http://illeatyourface.bandcamp.com/ http://www.myspace.com/illeatyourfaceireland
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 14 avril 2012
Chroniqueur : KiLa

Du grind, voilà qui pourrait ne pas plaire à tout le monde ! Cependant, je conseille vivement à tout le monde de prendre tout de même la peine de jeter un tympan (ou deux, pour les plus téméraires), sur ce que j'appellerai "l'Ovni" de I'LL EAT YOUR FACE, "Hot Brains Terrors".
Je développerai tout ça, mais pour l'heure, faisons les présentations. I'LL EAT YOUR FACE c'est deux Irlandais, "Barrytron" à la batterie et "The Boy" à la guitare. Après plusieurs enregistrements en 2004, 2005, 2006, le duo s'inscrit réellement en tant que groupe et est officiellement créé en 2006. Splits et EP à leur actif, le premier album "Irritant" pointe le bout de son nez en 2010 et sera rapidement suivi en 2011 de l'album dont il est question aujourd'hui, "Hot Brains Terrors". Ce dernier est disponible en téléchargement depuis l'année dernière, mais sa sortie en format CD n'est que pour Mai 2012, via "Grindscene Records".

Alors, à quoi s'attendre, quand un groupe s'auto-qualifie de "SuperGrind" ? J'avoue que je n'avais pas vraiment d'idée sur la question. Je lance la galette, avec la certitude de me prendre dans les tympans, des riffs de guitares simples mais bourrins, de la double en veux-tu en voilà, et tout ça dans une rapidité à vous en faire friser les chevelures les plus lisses. Bref, du Grind.
Le premier titre "Weasel Tank Slime" me confirme d'ailleurs ce que je pensais, sans non plus être transcendant d'originalité. Sauf que voilà, c'est sans compter sur la créativité de nos deux Irlandais, parce qu'il ne faudra pas attendre longtemps pour se rendre contre que I'LL EAT YOUR FACE, au delà des parties Grind basiques, c'est surtout de... l'expérimentation. En fait, cet album est complétement indescriptible, leur style également. Des changements de rythmes insensés, à la croisée des chemins entre le gros "Grind" qui tâche, le "Death Progressif", du "Death" tout court... On croirait même entendre quelques sonorités "Black" ! (Je pense particulièrement à "Brainwolf : Revenge of the Priest").
Bref, on s'y perdrait presque, du Grind Technique "Experimental", ça a le don de retourner le cerveau des plus habitués du genre. "Drawning Dogs in a Swamp" ne fait que confirmer l'impression presque atmosphérique qu'on peut avoir sur certains titres. "The Boy" nous prouve qu'il sait aussi bien gérer la rapidité du Grind, que la précision des sons techniques et rentre dans des démonstrations d'agilité, pas vraiment de quoi s'exclamer, mais ça le fait bien tout de même.
I'LL EAT YOUR FACE surprend aussi en pondant du grind complètement dénué de chant, cette absence d'hurlements enlève d'ailleurs l'impression brouillonne qu'on peut avoir parfois avec certains groupes du genre, aussi cultes soient-ils. Voyons le bon côté de la chose, cet album pourrait plaire à bon nombre de personnes, tous domaines confondus, de par sa diversité de registre.

Ce qu'on retire de cet album c'est son originalité, et l'ennui qui pointe parfois le bout de son nez sur les albums typiquement grind n'est pas de mise, d'autant que les 9 titres cumulés nous amènent à à peine 22 minutes. Les changements de rythmes/registres incessants y sont pour beaucoup aussi dans le fait qu'on ne voit vraiment pas ces 22 minutes passer. Toujours est-il que c'est un album sur lequel il faut se pencher, ne serait-ce que pour mieux visualiser ce que j'ai tenté de vous expliquer durant cette chronique. Le côté "fou" du grind est bien présent, mais de par son incohérence, dans le sens mélioratif du terme. Côté fou de la pochette aussi, composée de bouts de cervelle roses vifs. Il faudra plusieurs écoutes pour s'acclimater totalement au travail des Irlandais, et personnellement, c'est avec plaisir que je le ferai !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : FOLSOM
FOLSOM (31)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours