CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


INVERLOCH
Dusk/subside [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 22.21 - Style : Evil death/doom metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com/label/
Contact groupe : http://www.facebook.com/inverlochofficial http://inverloch.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 avril 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

INVERLOCH, sont originaire de Melbourne en Australie. Le groupe composé de deux ex-DISEMBOWELMENT (le batteur Paul Mazziotta, et le bassiste Matthew Skarajew) a déjà fait parler de lui car il s'appelait juste avant D.USK, et ne faisait en fait... que des reprises de DISEMBOWELMENT ! Mais enfin, on change la donne et 20 ans après la pierre angulaire du Doom qu'est "Transcendence into the Peripheral" (et qui été repris par D.USK il y a encore une semaine au Roadburn), nos deux autraliens accompagnés d'un nouveau chanteur, Ben James, d'un nouveau bassiste Tony Bryant, et de Mark Cullen à une des guitares (M.Skarajew prend l'autre, cette fois), D.USK change de nom et nous sort un E.P évocateur sous le pseudonyme d'INVERLOCH avec "Dusk/Subside".
Le groupe bénéficiant du soutien de "Relapse Records" en ce qui concerne une distribution mondiale, il n'aura, je pense, que peu de mal à faire parler de lui.

Mais pour commencer, quel genre de musique créait DISEMBOWELMENT?
Il était l'un de ces groupes à melanger Doom pachydermique et ambiances lourdes et malsaines, à des vocalises "Death Metal", growlées et caverneuses. Le summum du malsain, si l'on puit dire. Et c'est ce qui a continué lorsque les autraliens ont recommencé à jouer ces titres sous D.USK. Mais pour certaines raisons, lorsqu'ils se mettent à composer du nouveau matériel, le groupe a préféré se renommer...

Cet E.P n'est qu'un "premier" essai au vu de la durée et du nombres de morceaux (23 minutes pour 3 titres) ce qui tourne à environ 7-8 minutes par titre.
Le style a quelque peu changé d'ailleurs, INVERLOCH faisant plus dans un "Death metal old school", que ce soit au niveau de la production ou des riffs composés qui ne sont pas sans rappeller les premiers MORBID ANGEL, le groupe développant une atmosphère plus que malsaine, comme sur "Within Frozen Beauty" qui ouvre l'E.P, une ambiance se mettant en place sur près de 2 minutes, avant d'être aspirée par un trou noir death metallique sur le reste du morceau incluant un solo furieux et une reprise à aérer les cheveux. Le titre représentatif de la marque INVERLOCH !
"The Menin Road", quant à lui, revient plus sur une ambiance "Doom", rythmes pachydermiques, ambiance "evil" au rendez-vous, alors que "Shadows of the Flame" qui clôt l'E.P, fait figure de suite enchaînant avec "The Menin Road" pour une construction non sans rappeller le premier titre, entre parties "Death metal" et "Doom" évocatrices, pour un superbe final, guitare sonnant le glas.

INVERLOCH va plus loin dans la descente au sous sol avec ce "Death/Doom malsain" qui n'est pas sans nous rappeller les vieux groupes de Death metal des 90's, de par sa production et l'ambiance que cette musique crée. Mais même si c'est du "déjà entendu" INVERLOCH sait là où ça fait mal, voire procure une certaine forme de plaisir de par la simplicité d'accès à son univers.
J'en attendais pas moins de ce groupe qui comprend des ex-DISEMBOWELMENT, et INVERLOCH n'a maintenant plus qu'à prouver son arrivée (retour?) dans le milieu en nous proposant un futur album qui, je l'espère, ne fera que contribuer à créer une atmosphère aussi sombre et personnelle que celle développée sur "Dusk/Subside". Les connaisseurs de DISEMBOWELMENT devraient s'y retrouver, ou tout du moins, moi, oui !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut