last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine OPHTHALAMIA - Dominion (Re-Release) [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack (63.04) | Black Metal
Informations Ré-édition
INTERVIEW
Contact label http://www.soulsellerrecords.com
Contact groupe http://ophth.free.fr/music/ophthalamia.html http://www.myspace.com/ophthalamiaband
Time For War  Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 19 avril 2012
Chroniqueur : Chart

Voici un groupe que l’on a, à tord, un peu oublié. Pourtant OPHTHALAMIA a vu passer du monde, Emil NÔDTVEIDT (DEATHSTARS) à la guitare, son frère Jon décédé en 2006 et regretté chanteur/guitariste de DISSECTION, Legion (ex MARDUK, ex DEVIAN) au chant, Jim BERGER (ABRUPTUM) au chant, pour ne citer qu’eux. Vous l’aurez compris, ces types ne sont pas n’importe qui sur la scène metal scandinave et OPHTHALAMIA n’est pas un groupe à prendre à la légère. « Dominion » était à l’origine paru en 1998. Il s’agit du dernier album studio d’OPHTHALAMIA à cette heure. 13 ans après, il est bon de retrouver cet opus dans un nouveau packaging agrémenté de quelques bonus.

Comme sur la première édition vous retrouverez les huit titres de l’album. Petit rappel sur la production, il s’agit d’un certain Peter TÄGTGREN qui s’est chargé dans de l’enregistrement de ce disque secondé par un certain Mike HEDLUND, bassiste d’HYPOCRISY. C’est aussi un témoignage de ce qui se faisait à l’époque aux fameux Abyss Studios. L’ingénieur du son a nettement progressé depuis, mais on doit bien admettre que déjà, le travail était réellement conséquent même avec un mastering qui a été refait en 2010.

Comme à son habitude le groupe a sorti des morceaux assez longs et relativement diversifiés. Le groupe officie dans le style "black metal" mais ne se prive pas en ajoutant quelques influences variées. Ainsi, « Final Hour Of Joy » sonne assez "rock n’ roll". On pourrait presque dire que ce titre était en son temps assez précurseur. Un bon nombre de groupes de black metal ont par la suite suivi cette voie. On retrouve aussi tout au long de cet album une touche qui va sans rappeler étrangement le dernier album de DISSECTION, « Reinkaos », 2006. Le titre « Great Are The Deeds of Death » a de cette ambiance profonde, puissante et quelque peu guerrière. Le registre est assez épique de manière générale et c’est une intention que l’on sent très présente dès l’ouverture avec « Elishias Mistresses Gather », qui fonctionne comme une introduction générale avec des ambiances totalement différentes du reste de l’album. C’est le calme avant la tempête. Dans tous les cas, l’écoute de cet album ou la réécoute de sa version originale est fortement recommandée. On était à cette époque-ci en pleine effervescence black et les groupes se décarcassaient littéralement pour sortir quelque chose de remarquable. OPHTHALAMIA n’a pas échappé à cette logique et cet album testamentaire est la preuve d’un talent immense arrivé à son apogée, mais malheureusement interrompu.

Trois titres en bonus sont issus de sessions de répétition datant de 1996. On y découvre « Great are the Deeds of Death », « Final Hour of Joy » et « Time for War » dans des versions totalement dépouillées. Ce choix n’est évidemment pas dénué d’intérêt, mais écouter du black metal avec cette absence de production n’est pas forcément indispensable. Cela relève plus du témoignage que de la nouveauté indispensable. Par contre, « Sacrifice », le morceau de clôture est lui extrait des sessions d’enregistrement de 1997 et est nettement mieux produit. On y découvre un groupe hargneux et radicalement black. On comprend que ce morceau n’apparaissait pas forcément sur l’album dans sa version originale. Sa vélocité et sa hargne ne correspondent pas à l’ensemble du reste du disque, mais la qualité est bien là !

C’est un vrai plaisir que de redécouvrir ce groupe. On regrette son inactivité car en effet, l’intérêt était bien là. Peut-être un jour nous les reverrons monter sur scène pour un anniversaire ou quelque chose de cet ordre là. En attendant, si ce n’est pas déjà fait, procurez vous ce disque rapidement, cela pourrait vous manquer.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours