CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine REVEL IN FLESH
Deathevokation [ 2012 ]
CD Album (Durée : 45.55)
Style : Swedish old school death metal
Informations :Dispo en vinyl
Interview :
Contact label : http://www.fda-rekotz.com/gx/
Contact groupe : http://revelinflesh.jimdo.com/ http://www.reverbnation.com/revelinflesh
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 avril 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Nouveau venu de la scène Allemande, REVEL IN FLESH n'est pourtant pas inconnu, étant le nouveau projet créé par Haubersson durant l'automne 2011 (guitare, basse et vocaux) aka Ralf Hauber, bassiste de l'éminent groupe de Black/Death metal IMMORTAL RITES, qui a d'ailleurs splitté en ce début d'année. Haubersson est un activiste de la scène Death metal allemande puisqu'également créateur d'un fanzine qui sévit là-bas depuis plus de 15 ans: "Mystical Music Fanzine", spécialisé dans le Death metal underground.
Autant annoncer la couleur donc, REVEL IN FLESH qui ne serait pas sans m'évoquer ce titre culte de ENTOMBED/NIHILIST, est comme l'annonce son créateur un "tribute au Death metal Européen des 90's". Cela va sans dire, ok pour moi !
Haubersson est alors accompagné d'un batteur, ex-frappeur live des APOPHIS et actuel DAWN OF DREAMS, Magesson. A eux deux, ils reprennent donc des compositions d'IMMORTAL RITES et en composent de nouvelles qui ont pour résultat ce "Deathevokation".

Appuyé par un mastering de Dan Swanö au studio Unisound et d'un artwork très old school signé Juanjo Castellano (VOMITORY, ...), on peut se dire que jusque-là, REVEL IN FLESH a réuni tous les ingrédients d'un bon groupe de Death à la sauce Stockholm, reste à voir leur musique...

Après une petite intro, constatation faite, c'est bien du "Swedish Death old school" ! Qui va même jusqu'à utiliser le son que BLOODBATH a qualifié de "Stockholm beat". "Culpa et Inferna" est dans la vague de ces groupes des débuts 90 à la même manière de NIHILIST ou encore CARNAGE.
Au menu, chant growlé parfois doublé, riffs en allers-retour mélodiques quelquefois ponctués de "lead" mais sans pousser dans l'extrême, batterie marquant le rythme binaire cher à DISMEMBER, voire accelérations et ambiance plus sombre comme un GRAVE. REVEL IN FLESH fait partie de ces nostalgiques de la première scène suédoise, tout en étant allemand, à l'intar d'un groupe comme ENTRAILS.

Du plus brutal à des titres plus mid-tempo et "dansants" comme "Iron Coffin", REVEL IN FLESH revisite une époque passée qui en aura influencé plus d'un.
Mais bizarrement, certains titres sonnent plus "épiques" comme le faisait l'ancien groupe de Haubersson. Après quelques recherches, il s'avère bien que "Shadowbreeder" qui, au passage est un des meilleurs titres de cet album, avait été à la base composé pour IMMORTAL RITES. On ressent donc un aspect un peu plus "Black/Death"; de plus, Haubersson ne cache pas que les titres ont été composés entre 2007 et 2011. Il est donc normal de retrouver une différence de compositions.

Malgré tout, après plusieurs écoutes, il s'avère que les titres ne se gravent pas vraiment en mémoire, et on passe d'une chanson à une autre avec une continuité relativement déconcertante qui peut nous ennuyer sur le long terme... Ce qui est embêtant, car REVEL IN FLESH a vraiment tous les atouts en main pour faire honneur à ce qui allait devenir une scène culte pour le metal extrême.
En conclusion, REVEL IN FLESH nous propose un retour 20 ans en arrière en nous proposant ce qui faisait headbanguer à l'époque, qui nous fait d'ailleurs toujours headbanguer, car le Death old school n'est pas mort, ils le prouvent ! Hélas, "Deathevokation" propose de très bonnes compositions à l'image de "Shadowbreeder", "Wings of Death" ou de "Black Paled Elegy", comme il en propose de moins intéressantes voire anecdotiques.
Une chose est sûre par contre, c'est que les fans de la scène suédoise de la première heure s'y retrouveront tout comme moi !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top