CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


3 INCHES OF BLOOD
Long live heavy metal [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 52.56 - Style : Heavy Metal
Informations :Egalement disponible en version spéciale digipack et en format numérique
Interview :
Contact label : http://centurymedia.com
Contact groupe : http://www.facebook.com/threeinchesofblood http://www.myspace.com/3iob
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 avril 2012 - Chroniqueur : Charcoal.Blood
 

3 INCHES OF BLOOD est de retour ! Trois ans à peine après « Here Waits Thy Doom », le quintette Canadien, qu’on ne présente plus, revient avec son cinquième album studio au nom très ambitieux, « Long Live Heavy Metal ». Ce dernier se veut être un hymne au genre auquel il fait référence, mais le groupe a-t-il les épaules assez larges pour assumer tout cela ? Si l’on observe la pochette, on remarquera le logo du combo, présent depuis le troisième opus, apposé à une pièce de cuir qui laisse espérer que les musiciens n’ont pas choisi le chemin de la sobriété. Mais sans plus attendre, il est grand temps pour les amateurs de batailles épiques de revêtir leurs armures et de commencer un périple guerrier à travers douze titres dévastateurs !


Impossible de commencer l’écoute de ce disque sans s’imaginer des hordes armées prêtes à se mettre une grosse raclée. D’ailleurs, le titre « My Sword Will Not Sleep » ne laissera pas indifférent, ainsi que « Storming Juno », qui relate le débarquement du 6 Juin 44 d’un contingent Canadien à Juno Beach en Normandie. Le groupe soigne ses textes comme à l’accoutumée et cela mérite d’être souligné pour tous ceux qui dévorent les paroles des livrets.

« Metal Woman » lance donc les hostilités sur un ton plus rapide que du Heavy traditionnel, dévoilant le timbre de Cam Pipes tel un hybride entre Rob Halford de JUDAS PRIEST et d’Udo Dirkschneider, ex-ACCEPT. Sa façon de chanter n’a pas changé et sa voix est toujours aussi particulière. Autant le dire pour ceux qui découvriraient le combo avec cet album, vous risquez de mettre un peu de temps à vous accoutumer. L’ensemble musical, quant à lui, est très énergique, ce qui a le mérite de conférer une bonne pêche à la totalité de la galette. On retrouve des musiciens de haut niveau, usant d’une technique détonante, notamment sur le riff de « Leather Lord ». Les soli sont travaillés mais ne vous ferons pas tomber à la renverse, ils sont propres et de bonne facture, mais n’apportent pas spécialement de caractère intense aux chansons. Malgré tout, le niveau est très correct et maîtrisé avec une production à la hauteur des événements. On notera au passage le très bel instrumental et acoustique « The Chief and The Blade » qui lancera parfaitement le sublime « Dark Messenger ».

« Long Live Heavy Metal » est un très bon opus, cependant, on pourra lui reprocher une certaine linéarité dans l’ensemble des morceaux. En effet, aucune chanson ne se démarque des autres, ni ne se présente comme un hymne avec un refrain prenant que l’on mémoriserait sans difficulté et que l’on aurait envie de scander sans interruption. C’est bien dommage ! D’autant plus que le registre s’y prête tout à fait et que 3IOB en était capable par le passé. « Metal Woman », « Look Out », ou encore « Live It on the Ice », auraient faire l’affaire, mais ils leur manque ce petit quelque chose qui fait que.


En définitive, ce cinquième enregistrement n’est pas aussi intense que les précédents, même si la formation Nord-Américaine a indéniablement gagné en maturité. Il est vrai que l’on aurait pu s’attendre à un tout autre hommage envers ce courant musical, espérons simplement que leur prochain album casse la baraque. Mais en attendant, longue vie au Heavy Métal !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
3 INCHES OF BLOOD - Fire Up The Blades 3 INCHES OF BLOOD - Here Waits Thy Doom


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut