CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GRANDMA
Obscure Grandma’s necrocadaveric Vomit [ 2005 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 21.33 - Style : Gore Grind
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.obskure-sombre.tk
Contact groupe :
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 31 mai 2005 - Chroniqueur : PESTE NOIRE
 

Grandma ? Voilà un groupe que je ne connaissais pas du tout… Un groupe de grind argentin, une jaquette gerbante, un logo illisible pour un nom plutôt peu évident à porter, un titre plutôt dégoulinant de mauvais goût… Je me disais, voilà un groupe de grindcore de plus parmi la tonne déjà existante… et bien je faisais totalement fausse route, car voilà de quoi susciter un plaisir auditif sans borne, même pour celui qui, originellement serait réfractaire au style !
Du début à la fin, ça dégueule (n’ayons pas peur des mots, c’est bien de ça qu’il s’agit, et puis bon, c’est du gore grind aussi !). Ca dégueule de mauvais goût comme le prouve le nom de l’album, comme le nom des titres (« Orbital splattered », « Grandma’s rectal Prolapse », « Human Steak », etc…), comme de brutalité primaire.
Musicalement, on voyage dans un univers principalement gore, axé grindcore, mais très groovy, avec de bons passages lourds alternés par des blast beats et riffs effrénés que rien n’arrête hormis bien sûr la fin du morceau ! Un son assez sale, renforçant le côté abjecte des compos, qui au final, s’avère être parfait pour ce groupe. Des petites intros sympathiques agrémentent quelques uns des titres, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle sortent de vraiment de l’ordinaire, voyez vous-même : la voix d’Ayane, combattante aguicheuse de Dead or Alive II (« Connected Freaks »), « I’ll swallow your soul, i’ll swallow your soul », « swallow it » (« je vais prendre ton âme, je vais prendre ton âme », « prend plutôt ça :
Ash, dans EVIL DEAD III, répliquant à une envoyée des ténèbres, avant de lui régler son compte d’une balle dans le crâne « Your Soul is mine »), ou encore, entre autre, la musique du Mog, mini-jeu, totalement débile de Final Fantasy VII dans le Gold Saucer (« Da Mog »)… Note spéciale au vocaliste à la voix particulièrement dégoulinante, qui est un monument de voix reverse. Cerise sur le gateau, deux reprises formidablement dégueulasses : « Disgorging Fœtus » de Regurgitate, et « Zombie Apocalypse » de Mortician.
Techniquement, ça n’est pas du Nile, mais ça se défend pas mal tout de même, seul relâchement pour le puriste métallique : l’utilisation, je le pense, d’une boîte à rythme (ça paraît bien trop propre, et beaucoup trop carré à ce niveau là, pour être un réel batteur), mais bon, à l’image des new-yorkais de Mortician (groupe semblant être une des influence du groupe tant on y ressent des similitudes dans l’esprit), ça passe magnifiquement, et même, ça confère à la musique une dynamique particulière pas négligeable.
Je ne peux que conseiller à quiconque de se le procurer dans les plus bref délais. Pour moi, il s’agit, sans aucune hésitation, de ma grande révélation de cette première moitié 2005.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut