CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOONLESS
Calling all demons [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack - Durée : 39.05 - Style : Heavy/Doom 70's
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.doomentia.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/moonless666
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 mai 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

En voilà un de groupe qu'il est rare de voir faire dans la veine 70's, alors que ses membres sont tous issus de la scène punk danoise ! MOONLESS est un projet créé en 2008 par un quatuor de Copenhague, issus de groupes locaux/nationaux de punk tels que NO HOPE FOR THE KIDS ou VILLAGE IDIOT. Mais là, il n'est pas question de parler "Punk" mais bel et bien de "Hard'n Heavy sauce 70's", comme le font si bien (ou le faisait) BLACK SABBATH, mais surtout PENTAGRAM. Après une première démo vinyle "Born Burned Out", le groupe retourne en studio pour donner vie à leur premier album "Calling all Demons", appuyé par le soutien de Doomentia Records.
Et l'air de rien MOONLESS à déjà ouvert pour les plus grands au Danemark: des entités telles que CHURCH OF MISERY, SAINT VITUS et UFOMAMMUT voire PENTAGRAM précité plus haut, ce qui en dit long sur la musique jouée par nos nord-européens.

Mais revenons à ces nostalgiques des années 70...
Enregistré en 3 jours dans l'arrière salle d'un musée de cars Austin à Samso, une petite île danoise, "Calling all demons" fleure bon ces enregistrements d'époque, donc n'allons pas chercher la superbe production actuelle, mais plutôt un son "fuzz" comme le faisait ces groupes de Psyche-rock d'il y a 40 ans.
L'album flirte alors entre influences Heavy/Hard rock et Psychédelique pour ses vieux penchants, ainsi que sur des rythmiques plus Doom 80's voire Stoner, pour ce qui est de plus contemporain. Un bon mélange des genres qui avec l'appui d'une pochette des plus évocatrices, mélanges de couleurs "acides" digne d'un bon trip, nous annonce la couleur et celles-ci sont présentes !

Niveau contenu musical, 6 titres ponctuent ce premier essai. Pas des moindres, car aucun ennui tout au long des 39 minutes, qui d'ailleurs limite passent tellement vite qu'on en réclame une seconde couche.
Textuellement parlant, les paroles de MOONLESS sont dans la thématique occulte démoniaque, qui font sourire car quelque peu "vieillot", mais pour ma part font mouche par leur simplicité et leur efficacité, un peu comme chez GHOST qui en ont fait leur identité !
Mais malgré tout j'ai toujours ce petit ressentiment de "déjà entendu" à l'écoute de "Calling all demons". En effet, MOONLESS, là où ils pourraient jouer une carte plus originale, nous sortent des compositions qui, certes, ne prennent pas une ride, mais que certains "grands" nous ont déjà composé sous tous les sens.
Qu'à cela ne tienne, les friands de nouveauté passeront dessus, mais personnellement, je me suis attardé sur le feeling qui ressort de toutes les compositions de l'album, que ce soit dès le début avec "Mark of the Dead" où l'on découvre les qualités de compositions du guitariste Hasse Dalgaard ainsi que la voix "catchy" et chauffée au bourbon de Kenni Holmstad Petersen, qui par moments me rappelle même A. Witchfinder (REVEREND BIZARRE) sur ses parties les plus mélodiques; au refrain "Calling All Demons"; voire à ce solo et cette partie très Heavy de "The Bastard in me". Je ne cite que ces 3 titres, mais le reste est tout aussi bon, groovy et empli de cette entité si chère que sont les années 70 !

Vraiment un très bon premier essai qui, pour ma part, n'est pas passé inaperçu à côté du flots d'albums qui ponctuent cette année 2012. Encore une jolie découverte de chez Doomentia Records, qui régalera les nostalgiques des 70's, à classer aux côtés de groupes "revival" tels que ORCHID, GHOST ou encore WITCHCRAFT, ne passez pas à côté !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut