last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine ENGEL - Blood of saints [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (38.19) | Metal indus
Informations
INTERVIEW
Contact label http://season-of-mist.com/bands/search?search%5bband%5d=engel
Contact groupe http://engelpropaganda.com/ http://www.myspace.com/engelmusic
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 30 mai 2012
Chroniqueur : Cherok

ENGEL est un groupe de métal indus (moderne) Suédois crée en 2004 qui sort son troisième album, "Blood of Saints", le 18 mai 2012.
ENGEL n’est pas un groupe inconnu, en l’espace de 2 albums, le combo s’est fait une petite notoriété.
Il ouvrira d’ailleurs pour MACHINE HEAD à Stockholm le 14 juin.
Les références assumées du groupe sont des formations comme LINKIN PARK, LAMB OF GOD ou SOILWORK .
Ecoutons leur dernière galette comprenant 11 titres pour nous faire une opinion…

Tout d'abord laissez-moi vous dire que la production est tout simplement énorme. Un gros son pour du métal indus est souvent nécessaire. Toutefois, ENGEL fait dans un métal plutôt "électro", assez soft musicalement, enrobé de nappes de claviers, de chant féminin et de samples.
Faisons le tour du CD pour donner notre verdict sur cet album.

"Question your place", le premier morceau et un des meilleurs, production ultra puissante (écoutez cette basse), rythmique très lourde et électro avec de bons samples efficaces. Chant féminin qui accompagne tout cela pour donner un refrain accrocheur et au final le meilleur titre du CD.

"Frontline" un peu plus rapide que son prédécesseur et qui donne envie d'headbanguer. Le refrain reste moins en tête (si on peut parler de refrain). C'est l'énergie qui est avant tout mise en avant.

"Feel afraid", dès les premiers accords on sent qu'on va être en terrain un peu trop connu, un riff de guitare assez basique mais dès que le chant féminin arrive on est sauvé, un refrain bien catchy pointe son nez. Alors oui c'est téléphoné, archi classique mais cela passe bien.

"Numb", je me suis dit au départ, "s'agit-il d'une reprise de LINKIN PARK", heureusement ce n'est pas le cas. On peut entendre à 30s un petit sample qui n'est pas sans rappeler justement celui de LINKIN PARK sur Numb, il s'agit sûrement d'un clin d'œil (cela sera répété dans le morceau). Un morceau moins bon, car peu mémorisable, mais cela passe encore.

"Cash king": un petit synthé introductif qui met dans l'ambiance et la batterie part assez rapidement. Dommage d'ailleurs que la batterie soit sous mixée, elle manque clairement de patate, c'est flagrant sur ce morceau. A part cela, encore un refrain catchy voix masculine et féminine.

"One good thing" : rien de particulier à part un refrain féminin accrocheur soutenu par du synthé.
A ce stade, on commence à penser que nous aurons un peu toujours les mêmes morceaux; refrains très similaires, sons indus un peu trop répétés (sur ce morceau ils sont proches de "Question your place").

"Blood of saints", le morceau éponyme, avec des passages beaucoup plus lourds (le son de basse est à nouveau monstrueux), un refrain catchy, mais bizarrement un morceau que je trouve moins bon; dommage, pour un titre éponyme...Ça commence à sentir le roussi.

"Dawn of nothing" ne sera pas meilleur et toujours les mêmes recettes.

Idem pour "Drama queen" et son refrain téléphoné.

"In darkness" , on revient à la première moitié de l'album et un refrain, certes, basique, mais relativement accrocheur.

L'album se termine avec un "Journey's end" plus qu'inutile.

Cette démonstration me permet de montrer ce qu'il faut éviter, bâcler la seconde partie d'album et finir sur une fausse note qui laisse un goût amer. ENGEL fait visiblement dans le refrain accrocheur, il faut donc avoir une sacrée dose de refrains racés pour ne pas lasser l'auditeur. Il aurait donc fallu travailler tout cela un peu plus, cela sent tout de même la facilité, d'autant plus que guitaristiquement c'est très classique aussi.
Sur un EP la pilule serait passée, mais 11 titres c'est trop et cela manque ici clairement d'inspiration, ENGEL a fait du remplissage.
Cet album se consomme donc comme simple divertissement temporaire, mais risque de ne pas faire long feu compte tenu de sa recette trop connue. Bref, ni bon ni terriblement mauvais, mais suffisamment insipide pour être en droit de passer son chemin…



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
ENGEL - Threnody ENGEL - Raven kings

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ARKANGEL [Notre Dame d'Oé - 37] > 13-07-2019
ARKANGEL [37] 13-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours