last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine IHSAHN - Eremita [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (52.31) | Extreme progressive metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.mnemosyne.no/productions/
Contact groupe http://www.ihsahn.com/ http://www.myspace.com/ihsahnmusic
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 15 juin 2012
Chroniqueur : Doc.Douggy

Avoir le nouvel album d'IHSAHN à chroniquer, c'est un peu comme s'offrir un cadeau. L'ex-leader du groupe culte qu'est EMPEROR est une personne très inspirée, preuve en sont les divers side-projects du musicien allant de groupes avant-gardistes (THOU SHALL SUFFER, PECCATUM), à d'ambiances plus "folk rock" (HARDINGROCK); mais aussi l'évolution qu'avait connu EMPEROR au fur et à mesure de sa carrière, Ihsahn explorant des contrées plus "progressives" dans "Prometheus" qui je me souviens à l'époque, en avait fait jaser quelques-uns.
Mais malgré la fin d'EMPEROR, le chanteur/guitariste/compositeur ne s'est pas arrêté en si bon chemin, et grâce à sa notoriété a mis en place son projet solo qui porte son nom de scène. Bon, j'avoue, tout le monde connaît cette histoire, passons à ce qui nous intéresse !

4e opus du Norvégien, "Eremita" ouvre une nouvelle porte après l'excellente trilogie que sont "The Adversary","AngL" et "After". Une production des plus parfaites, des invités de marque comme Devin Townsend ou Jeff Loomis, un saxophone tenu par Jørgen Munkeby (SHINING), le tout pour une durée de 52 minutes et 9 titres. Alors, qu'en est-il?

Je suis en présence de la continuité de ce qui avait été déjà présenté auparavant, IHSAHN ayant un don pour créer cette ambiance propre qui lui colle à la peau et ce, dès "Arrival", qui ouvre l'album. Un chant reconnaissable entre mille, des parties de chant claires tout bonnement bluffantes et une émotion qui se ressent à chaque ligne vocale. Je constate d'ailleurs l'ajout de clavier hammond par moment qui donne à cet album une touche plus prononcée "progressive" encore qu'auparavant.
Morceau qui, je croyais, donnait le ton quand démarre "The Paranoid". Et là, croyez-moi, brut de décoffrage, j'ai l'impression d'entendre EMPEROR ! Un titre qui scotche de part la grandiloquence de sa composition. En plein dans le mille !

J'vais me sentir obligé de parler de tous les titres, car chacun pouvant faire l'effet d'un coup de coeur selon les envies et les humeurs..

"Introspection", qui voit la participation de D.Townsend au refrain, est le titre le plus aérien et progressif de l'album. Et c'est sur la première grosse claque de l'album qu'intervient Mr Munkeby avec ses parties de saxophone loufoques, de plus, la ligne vocale de "Between the Eagle and the snake" me reste en tête, quand survient le break et son clavier à l'ambiance épique qui me fait encore une fois penser à "Prometheus", agrémenté d'un solo de saxophone, puis d'un très beau solo de J. Loomis, dont on reconnaît de suite la patte !
"Catharsis", qui d'ailleurs porte bien son nom est, certes, le titre le plus "calme" de l'album, mais empreint de sensibilité. D'ailleurs, je redemanderai bien une couche de blast ! Et je suis servi avec "Something out there".

"Grief" fait office d'interlude avec le début de l'album et nous prépare aux titres finals que sont "The Grave" et "Departure". Le premier fait office de marche funèbre avec un passage "jazzy" batterie contre saxophone et sa repétition "He Harvest"... Tandis que "Departure" (suivez la traduction) ouvre une brèche vers les ténèbres musicalement interprétée, si ce n'est un break à la MARS VOLTA?! Mais surtout la présence d'Heidi (compagne d'Ihsahn) se terminant sur "You dig in the dark", accompagné de claviers avant de reprendre sur une dernière grosse guitare rythmique.

Au final, j'ai parlé de tous les titres. Parce que chacun possède une valeur particulière qui fait qu'IHSAHN fait pour moi partie de ces compositeurs/interprètes qui écrivent une page dans l'histoire de la musique. Tout simplement grandiloquent, voilà le travail de ce Norvégien nihiliste, qui non sans oublier ses racines black metal nous propose ici un album d'une rare qualité où chaque titre possède une identité propre, et qui plaira à tout amateur de musique un temps soit peu recherchée.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
IHSAHN - Angl IHSAHN - After IHSAHN - Das Seelenbrechen IHSAHN - Amr

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
TERROR [Décines - 69] > 24-06-2019
TERROR [69] 24-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours