CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SARDONIS
II [ 2012 ]
CD Album (Durée : 37.00)
Style : Sludge doom instrumental
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.hammerheart.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/sardonis666 http://www.myspace.com/sardonis666
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 juillet 2012 - Chroniqueur : Banger
 

SARDONIS est un duo instrumental venu des contrées belges apportant avec lui son sludge/doom massif et monolithique. Formé en 2008, avec derrière lui un EP et un album, SARDONIS sort son second opus, sobrement intitulé « II ».

Le premier titre « Burial of Men » débute lentement, la distorsion est grasse à souhait tandis que la batterie fracasse dur ; c'est au milieu du titre que les hostilités commencent. Les riffs font parfois penser à BLACK COBRA (un autre duo orienté Sludge d'ailleurs). On peut également citer HIGH ON FIRE qui a du énormément influencer notre duo belge. D'ailleurs parlons en un peu, de ce jeu en duo. C'est assez impressionnant d'entendre ce que ces deux là sont capables d'envoyer avec seulement une guitare et une batterie. Ils arrivent à avoir un son aussi bien lourd qu'épais sans même avoir de bassiste.
Le second titre « Warmonger » donne plus dans la vitesse et la brutalité. Le batteur martèle encore et encore derrière des riffs non moins rapides. Ce qui est bien avec SARDONIS, c'est qu'on retrouve un son plutôt sludge, gras et sale mais en même temps une technique et des subtilités très intéressantes. On est loin du gros accord avec un sustain qui va trainer pendant dix minutes. Parce que même dans les passages plus lents, comme avec « the Drowning » qui suit, les Belges parviennent à garder ces petites mélodies qui groovent et qui maintiennent l'auditeur aux aguets. D'ailleurs, tout au long de l'album, le duo accélère, ralentit, mais ne lasse jamais, il n'y presque aucun temps mort.
La production de très bonne qualité y est pour beaucoup évidemment et fait ressortir toute la finesse de ces deux brutes.
Le quatrième morceau, « Emperor », qui rappelle les titres plus anciens de SARDONIS, débute avec une mélodie à la guitare acoustique, rehaussée de guitare saturée. On retrouve même des airs de vieux Thrash dans certains des riffs de cette chanson. On arrive vite (trop vite) aux derniers titres de l'album. Ainsi « Entering the wood » nous offre-t-il une accalmie (de courte durée rassurez-vous) et « Aftermath of Battles » conclut-t-il l'album de bien belle manière, titre à la fois épique et rentre dedans : les belges avaient gardé le meilleur pour la fin !

SARDONIS nous offre donc une bien belle sortie, dommage que l'album soit si court ! En effet, le seul petit regret qui persiste reste sur la durée de l'album, seulement sept chansons bouclées en 37 minutes top chrono. C'est un peu léger mais d'un autre côté, cela permet d'écouter facilement le CD d'une traite, vite fait bien fait, voire de l'écouter en boucle. Et sincèrement, il n'y aucune raison de s'en priver !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SARDONIS - 7”ep

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top