CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PERZONAL WAR
Captive Breeding [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 55.32 - Style : Thrash Metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.afm-records.de/
Contact groupe : http://www.perzonalwar.de http://www.myspace.com/perzonalwar
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 juillet 2012 - Chroniqueur : Teenage.Whore
 

Formé en 1996, tout d’abord sous le nom de PERSONAL WAR puis ensuite en 2002 avec le nom de PERZONAL WAR (pour raisons légales), les Allemands sortent leur septième album intitulé « Captive Breeding ». Un opus composé de treize titres et illustré d’une pochette plutôt intéressante. En effet, à l’heure où chaque groupe de Thrash essaye de trouver des pochettes d’albums avec du caractère au point où parfois elles frisent le ridicule, PERZONAL WAR nous propose de se projeter à travers l’univers des insectes ; Et plus particulièrement de celle de la menthe religieuse… ce qui bizarrement attire l’œil ! Alors, rassurez-vous tout de suite, les thrashers sont bien loin de vouloir imposer un quelconque parti écologique, cet album est plutôt basé sur ce thème pour illustrer certains sujets à travers leurs paroles. Dans tous les cas, un très beau livret pour ce nouvel opus ! Musicalement, PERZONAL WAR s’est fait aider en rajoutant une guitare. Ainsi, tous les soli sont réalisés par Daniel Düring.

Le premier titre « Regression Of The Art » est très bien choisi pour ouvrir le bal car il montre assez bien le style des Allemands : une très bonne production ; techniquement il n’y a rien à redire ; les riffs sont puissants et ne manquent pas de dynamisme tout comme les soli. La batterie a un très joli son de symboles et la double pédale envoie un max sans pour autant prendre trop de place. La voix est juste et posée comme il faut, là aussi rien à redire. PERZONAL WAR joue aussi sur les changements de tempo pour éviter les répétitions, l’ensemble est très cohérent et on rentre très facilement dans leur univers. On peut même bien imaginer certaines compositions comme des « tueries » en live comme par exemple « Tongues Of Cleavage », « The Cocoon », « Lost », ou « Termination ».
Le point faible de PERZONAL WAR se situe dans le style même de ce groupe. En effet, on peut les mettre dans la « case Thrash » même si je déteste donner des classifications. Et pourtant, cet album ne va pas forcément plaire aux puristes du Thrash Métal dans le sens où ce combo est beaucoup plus métal que Thrash. A chaque compos, vous aurez certes des riffs efficaces, cependant certains passages (souvent est-ce le cas des refrains) seront plus « passe-partout » et moins pêchus que tout le reste. Ainsi « Candor Hurts », petite balade métal avec une mélodie très plaisante est tout de même bien loin de l’image Thrash que voudrait se donner le groupe. Mais est-ce vraiment un point faible ? Ceci caractérise aussi le style des Allemands.

Pour conclure, « Captive Breeding » est un très bon album. Innovant et frais, il a réellement sa place dans les bacs. Quel dommage que des groupes comme PERZONAL WAR ne soient pas plus connus du grand public.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
PERZONAL WAR - Bloodline


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut