CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CRYSTAL BREED
The Place Unknown [ 2011 ]
CD Album (Durée : 57.44)
Style : Rock-metal progressif
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.saol-music.com/
Contact groupe : http://www.crystalbreed.com/ http://www.myspace.com/crystalbreed
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 juillet 2012 - Chroniqueur : Bakounine
 

Crystal Breed est un jeune groupe débutant dans le rock progressif qui délivre son premier album « The Place Unknown ». Débutant ? Pas vraiment. Si le groupe a débuté en 2008, ses membres ne sont pas tout à fait inconnus au moins pour ce qui est des deux leaders et chanteurs. En effet, Niklas Turmann, le guitariste et Corvin Bahn le claviériste jouent tous les deux avec un petit jeunot nommé Uli Jon Roth. Quand au second nommé, il a également fait partie d’un insignifiant groupe de power allemand nommé Gamma Ray. Le quatuor hanovrien (ça veut dire qu’il viennent de Hanovre, rien à voir avec la race chevaline…) nous délivre donc ce « The Place Unknown » dans une veine rock-metal progressif traditionnel à la pochette assez kitsch et plutôt laide à la manière d’un « Dream Theater » peu inspiré (elle concurrence presque « A Change of Seasons » au niveau laideur…).

L’album se compose de neuf morceaux d’une longueur modeste pour du prog et tout du long, on est dans une sorte de rock progressif typé fin 70-début 80 pouvant rappeler dans le désordre Genesis, Kansas, Journey ou encore Queen mais qui en même temps aurait ingéré quelques références plus modernes tels les Dream Theater, Threshold ou le début de Pain of Salvation.
Le tout est très bien fait avec des morceaux bien construits, attachants et surtout au poil techniquement avec une production qui lui fait honneur. Les voix sont souvent assez hauts perchées rappelant parfois Scorpions ou encore James LaBrie et bien placées, reste à savoir si elles donnent la même impression en live. L’influence Dream Theater est également bien présente dans les soli de clavier très « Jordan Rudess-compatibles » ou dans des rythmiques assez typiques. Mais on a également le coté old-school du prog qui est là avec ce quatuor à corde souvent présent, cette flûte « Jethro Tullesque » sur « Worshipper » qui a un côté « Octavarium » au milieu ou encore les inévitables cuivres sur « Rockstar Wannabe ». Le début de l’album est très bon avec le premier titre « Lies » progressif mais entraînant et surtout le titre éponyme, sans doute le meilleur morceau intrinsèquement. On a également des ballades évidemment, une très bien menée et scorpionesque encore : « Move » et la bien plus dispensable « Words of Silence » pour conclure. J’avoue avoir une attirance bien particulière pour le très rock’n’roll « Back t’your Mum », seul morceau à déparer vraiment au niveau de l’ambiance de l’album.


Par contre, on est en droit de se demander pourquoi, à l’heure actuelle, on appelle encore ce style du rock ou du metal progressif. Parce que les références utilisées sont tellement anciennes qu’on pourrait presque appeler ça du rock régressif… Je veux dire en cela que de la musique comme la produit Crystal Breed, il y a quinze mille groupes qui l’ont faite (pas tous avec le même talent mais ça, c’est un autre problème…). Les références sont toujours les mêmes : le blues, le jazz, le classique et peu de groupes s’en détachent réellement ; certes la musique est très sympathique mais continuer à appeler ce genre du progressif à notre époque reste encore une des énigmes de notre époque selon moi.

Bref, un album "aux petits oignons", soigneux, mais qui n’apporte pas grand chose au genre. On ne s’extasiera donc pas mais on est en droit d’apprécier les moments sympathiques dégagés par cette production qu’on ne ressortira des placards que de temps en temps mais avec plaisir.

"The Place Unknown" Album Teaser.mp3



pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR