CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RIFF RAFF
Leaving DC [ 2012 ]
CD Album (Durée : 58.21)
Style : Hard Rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.saol-music.com/
Contact groupe : http://www.riffraff1.de/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 juillet 2012 - Chroniqueur : Charcoal.Blood
 

RIFF RAFF débute en 1997 comme groupe de reprises d’AC/DC, le nom de la formation berlinoise est d’ailleurs emprunté à l’un des standards des Australiens époque Bon Scott. Très vite, RIFF RAFF donne des concerts et obtient un succès non négligeable, le nombre de fans augmentant à chaque représentation. Il faut dire que les groupes de ce genre étaient moins nombreux à cette période que maintenant. Aujourd’hui, le combo continue de tourner un peu partout en Europe, l’Autriche, la France, la Suisse. Ces habitués de la scène se sont déjà produits aux côtés de MOTÖRHEAD, BONFIRE, SWEET ou encore SLIPKNOT. En 2004, ils sortent leur premier album intitulé « Eat The Beat » et réalisent alors qu’ils ne pourront pas franchir de palier dans leur carrière s’ils continuent à jouer des reprises. De cette façon, ils décident de changer de direction avec pour leitmotiv : « nouveau cd, nouvelle image, nouveau RIFF RAFF ». C’est ainsi qu’ils saluent leurs classiques et donnent naissance à leur second opus « Leaving DC » qui sortira le 11 Août prochain sur le label SAOL/CMM, distribué en France par le réseau Fnac.


La principale question que l’on peut légitimement se poser avant d’aborder l’écoute de ce disque est la suivante : allons-nous avoir droit à une énième copie d’AC/DC du style AIRBOURNE ? Ou RIFF RAFF va-t-il rejeter ce autour de quoi il s’est formé afin de se démarquer nettement de ses origines ? La réponse est : oui et non. Pas si évident que ça de renier ses racines !

En effet, de nombreux éléments rappellent la musique des frères Young. Ainsi le titre « Give ‘em Rythm » peut faire penser, rien que de par son appellation, au « Girls Got The Rythm » tiré de l’album « Highway To Hell ». Les similitudes sont facilement décelables, du timbre de voix aigüe et éraillé de Steve Betteridge en passant par les riffs de guitare de « Good Times – Bad Times » ou « Long Live The Night » où l’on retrouve l’indéniable état d’esprit d’AC/DC.

Malgré tout, les Allemands démontrent qu’ils sont aussi capables de créer des chansons qui se détachent de leur passé comme « Set Me Off » qui démarre au quart de tour sur un ton Heavy, « Liar » et ses allures de Pop, ou encore « We’re Only Here For The Beer » et «I’m Not The One » qui, même s’ils ne transcendent pas le genre, ont tout de même le mérite de délivrer un bon moment de Rock n’Roll. Il faut souligner que RIFF RAFF nous offre une galette bien pêchue qui bénéficie d’une production "aux petits oignons". Le son y est excellent et donne un bon coup de fouet à des morceaux tels que « Hail The Rockin’ Man », « Rev’ Up – Ride On » mais aussi « One For The Road ». Ne vous y trompez pas, ce disque file la patate !


RIFF RAFF a pris un risque certain en changeant de cap dans sa carrière mais le jeu en valait la chandelle. Vous l’aurez compris, cet opus vous fera passer un bon moment de « Rock n’Roll » ! Il serait dommage de s’en priver.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top