CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LABURINTHOS
Augoeides [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 30.05 - Style : Rock/dark/goth
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.avantgardemusic.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/pages/laburinthos/220489511362879?ref=stream http://www.myspace.com/laburinthosband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 août 2012 - Chroniqueur : AVALON
 

Tristania n'est plus, il y a une place à pourvoir... Et ce sont les Roumains qui dressent leur campement avec un album "Augoeides", je dois le dire assez intéressant, sur le label Avant-garde.
Alors comme à leur habitude, les étiquettes que le label colle à la promotion des groupes ne reflètent en rien le contenu. Ici, ils parlent de gothic rock à la Fields of The Nephilim. Ah bon?
Ensuite, on parle de The 3rd and the Mortal ou Kauan. Pas vraiment le cas non plus. Mais alors, qu'est-ce que cet ovni?
C'est simplement un mélange subtil entre metal/rock/gothique avec un très gros soupçon de mélancolie et d'ambiances parfois aériennes. Nelly Tîrnovan la chanteuse accompagnée du chant masculin du chef d'orchestre Tony Flandorfer assurent à eux deux le show et l'attrait de l'opus. Cette dualité vocale marche parfaitement bien. Les guitares sont souvent aériennes donc, le tout assorti d'un synthé/piano pour la touche mélancolique/goth. Mais attention, subtilement incorporé à l'ensemble, nous sommes loin d'un album amateur et mal ficelé ! Parfois le tempo se veut plus incisif et "metal", bref c'est une bien belle alchimie et un équilibre parfait dans les compositions.
Parfois nous avons quelques touches "dansantes", parfois des notes vocales appuyées ou complètement barrées style "fête foraine". Peut-être que le petit côté avant-gardiste de la chose mériterait d'être beaucoup plus développé afin de se démarquer encore d'avantage. Quoi qu'il en soit, le fait est que tout marche parfaitement bien et que l'émotion reste palpable sur chaque note et sur chaque prouesse vocale de la douce chanteuse.

Là où le bas blesse peut-être, ce n'est pas forcement dans le contenu mais dans la forme, avec une production un peu faiblarde et c'est bien dommage. Autre point "négatif", la durée totale de l'album qui ne fait "que" trente minutes avec cinq titres, dont le premier de... neuf minutes. Un peu façon doom, peut-être que le groupe préfère jouer sur l'effet de surprise que sur l'overdose.

Pour ma part, c'est un petit coup de cœur, mais dont la légère frilosité et une production pas encore assez soignée (ne parlons pas de la pochette), m’empêchent de donner une note maximale. Si vous aimez donc le metal/rock légèrement éthéré et franchement mélancolique avec de belles émotions, essayez vite ce groupe qui ne demande qu'à exploser. Une belle découverte.

The Great Bro.... of Mankind .mp3


Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut