CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MUNRUTHEL
Epoch of aquarius [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 50.00 - Style : Pagan folk metal
Informations :Ré-édition (avec titres-bonus) de l'album de 2006
Interview :
Contact label : http://www.gardarikamusikk.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/munruthelband http://www.myspace.com/slavamunruthel
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 août 2012 - Chroniqueur : Dinka
 

Vladislav Redkin alias MUNRUTHEL, ex-batteur de l'excellent groupe Ukrainien NOKTURNAL MORTUM, est un musicien polyvalent et touche-à-tout. Son étonnante carrière l'a mené à participer à divers groupes tels THUNDERKRAFT, SILENTIUM, ASTROFAES, etc., et à développer ce projet qui porte son pseudo. A l'origine, MUNRUTHEL se positionnait dans un ambient symphonique (l'album "Oriana tales" de 1999), puis en 2006, l'inspiration le porte vers des compositions de folk pagan metal qui verront le jour sous le nom de "Epoch of Aquarius".
Cet album fait ici l'objet d'une réédition de la part de Svarga Music (digipack) et Gardarika Musikk (cd), agrémenté de titres-boni. Une bonne occasion de découvrir ou de redécouvrir cet "Epoch of Aquarius", peut-être injustement passé inaperçu il y a six ans.

Ceux qui sont familiers avec la scène pagan des pays de l'Est ne seront pas dépaysés. MUNRUTHEL est un guerrier des temps immémoriaux, galopant sur son cheval et fauchant les têtes à coups d'épée, comme le laisse entendre l'introduction de l'album avec toute cette mise en scène sonore du champ de bataille. Les paroles sont chantées, criées, scandée, râlées en ukrainien, participant de la 'couleur locale' aux côtés des flûtes et autres instrumentations folkloriques. MUNRUTHEL cependant se distingue de NOKTURNAL MORTUM, notamment par une production et une emphase folk/épique qui rappellerait plutôt MOONSORROW. Derrière les fûts, le musicien offre une prestation variée, entre blast beats rapides et rythmes volontaires. Les claviers et les voix sont aussi très diversifiées, apportant une richesse de sonorités très plaisante : nappes de claviers atmosphériques et mystérieux, piano, accords épiques... Voix claires chantées, psalmodiées, cris païens fiers et douloureux... Pour combattre à ses côtés, MUNRUTHEL a rallié deux très bons guitaristes qui ne sont pas en reste. Les soli de Wortherax sont très véloces, techniques et mélodiques, ils collent parfaitement à l'esprit guerrier de cet album. Dans l'instrumentale "I was confided by dawns", la basse commence à préparer le terrain, puis la guitare s'échappe en cavalcade débridée, soutenue dans son élan par des claviers épiques, puis elle se fait rattraper par des flûtes enchanteresses qui calment le jeu un instant avant de laisser la place à nouveau à ce solo de guitare déchaîné et ces rythmes de possédés. Aucun morceau n'a de structure prévisible, et le 'suspens' de la bataille ne nous lâche pas un instant. Au début de "The echo of forgotten battles" par exemple, on peut avoir l'impression de se retrouver dans une taverne avec des sons folkloriques enjoués, puis à préparer cérémonieusement la bataille alors que les chevaux piaffent, jusqu'à ce que les clairons sonnent... Et la charge commence, et le sang coule à flot ! Pas besoin de comprendre l'ukrainien pour apprécier la grandeur de la tragédie guerrière que MUNRUTHEL nous narre. La mélancolie des flûtes, la gravité d'un homme qui parle dans les ténèbres, l'attaque fulgurante des blasts et des cris farouches suffisant à faire fuir l'ennemi... La fierté slave se donne en représentation dans toutes ses nuances, résumée dans l'adjectif "épique".

Pas grand-chose à reprocher à ce solide représentant du folk pagan metal, si ce n'est que la production et la voix claire ne me plaisent pas énormément. De simples détails. Les titres-boni – reprise de "Tomhet" de BURZUM sur l'édition digipack et de "Black Sun" de DEAD CAN DANCE sur l'édition CD – sont la cerise sur un gâteau qui nous a déjà bien rassasiés et remués. Alors, la réédition de "Epoch of Aquarius" est-elle justifiée ? Pour moi la réponse est oui ! Si vous êtes fan de ce genre de metal qui porte l’esprit païen des temps jadis, et que vous ne connaissez pas encore cet album, une petite séance de rattrapage est conseillée !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MUNRUTHEL - CREEDamage


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut