CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


A HERO A FAKE
The future again [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 27.51 - Style : Metalcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.victoryrecords.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/aheroafake http://www.myspace.com/aheroafake
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 septembre 2012 - Chroniqueur : daills
 

A HERO A FAKE (AHAF) est un groupe américain originaire de Charlotte, Caroline du Nord, et formé en 2004 par des étudiants. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe n’a pas chômé depuis 2005, date de la sortie de leur première démo 6 titres.
Si leur premier album sorti en 2008 n’avait pas forcément convaincu, leur deuxième production « Let Oceans Lie », sorti en janvier 2010, avait reçu de bonnes critiques qui soulignaient d’ailleurs les énormes progrès accomplis par le groupe.
C’est donc avec intérêt que l’on attendait la sortie de ce troisième opus « The Future Again ».

Dès les premières notes, on comprend sans étonnement que AHAF n’a pas changé de style et continue à prodiguer un metalcore bien pêchu. Le son est propre (ce qui n’est pas toujours facile sur ce style) et restitue bien l’énergie dégagée par le groupe. L’artwork est soigné et la pochette nous offre une vision post-apocalyptique d’une ville dans laquelle la vie reprend sa place ; ce concept sied fort bien à la musique.
On retrouve chez AHAF les éléments caractéristiques du metalcore US, à savoir des rythmes syncopés, le chant growl parfois death, la brutalité et les passages plus calmes notamment sur les refrains associés à une voix claire.
On pense bien évidemment à TRIVIUM, mais aussi parfois à des groupes comme CHILDREN OF BODOM, grâce à la présence de riffs très heavy (‘Mechanical Heart’).
Le chant de Justin Brown est parfait sur tous les registres.
Dans la tradition du style, l’album va droit au but sans fioritures inutiles et ne dure que 28 minutes. Cependant, les compos n’en sont pas pour autant simplistes, à l’instar du morceau « WILD FIRES » avec ses nombreux passages et ses influences variées (death/heavy/progressif).
De plus, le tout sonne très frais et moderne.

Au final, un troisième essai parfaitement transformé. Un groupe techniquement en place, des compos travaillées et modernes et une forte dose de puissance. On en redemande !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut