CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MICHAEL THOMPSON BAND
Future past [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 50.56 - Style : AOR
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://michaelthompson.cc/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 septembre 2012 - Chroniqueur : Cherok
 

Michael Thompson est un guitariste virtuose qui s'est notamment fait connaître en 1988 avec son album "How Long", avec, entre autres, la participation de John Elefante et Terry Bozzio.
Il officie dans un AOR des plus classiques, mais non sans talent.
Ayant joué avec de nombreux artistes, Michael a été pendant longtemps un guitariste studio, il revient ici avec un nouvel album qui s'intitule "Future Past", toujours dans le même registre AOR.

Alors, premier constat, l'homme sait s'entourer et a visiblement pris du temps pour recruter LE chanteur qu'il lui fallait en la personne de Larry King, dont la tessiture vocale correspond parfaitement à ce registre musical.

La production est de bonne facture et correspond encore une fois aux standards du genre, c'est parfait.
Alors, que dire d'une telle galette, sachant qu'on se doute avant même l'écoute de ce qui va nous être proposé?
Effectivement, musicalement cela est des plus classiques. De riffs de guitares basiques, mais bien efficaces et des solos de guitare en veux-tu en voilà.
Niveau chant, des choeurs bien commerciaux et une voix bien rauque qui apportent, certes, un plus.
Sur "Future Past" par exemple, on se croirait en pleine période JOURNEY et cela fait un bien fou avec une alternance de plans posés, de guitares claires et de riffs plus enlevés lors du refrain "Journesque" qui tue (sans oublier le solo de guitare aérien). On retrouve ce schéma sur plusieurs titres.
Comme tout bon disque d'AOR, on mélange ballades et morceaux un peu plus hard, personne ne sera donc surpris (c'est un peu le problème, on a l'impression de tourner un peu en rond).
Ce disque doit s 'apprécier pour ce qu'il est, un bon divertissement sans prise de tête.

Un album qui n'apporte pas grand chose au hard rock, mais plaisant à écouter et qui devrait distraire une bonne partie des fans de ce style.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut