CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KING DUDE
Burning Daylight [ 2012 ]
CD Album (Durée : 33.36)
Style : Neo folk psycho dark
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.van-records.de/
Contact groupe : http://www.facebook.com/kingdudemusic http://kingdude.bandcamp.com/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 septembre 2012 - Chroniqueur : AVALON
 

KING DUDE, créé en 2006, est un groupe d'Américains venus de Seattle, et qui sortent leur tout nouvel opus "Burning Daylight", avec un style complètement à l'opposé de tout ce qui est metal. Mais comme nous faisons également du rock indépendant voire underground, cela tombe à point nommé car leur musique est... très difficilement "cernable" justement.

Dans ces cas-là, on se réfère à l'étiquette que le label nous propose : "Dark pagan-fueled folk". Bonne définition ici, je dirais une sorte de psychobilly à la The meteors ou P. Paul Fenech en solo, mais sans le coté punk'n roll métallique, une sorte de vieux psycho mais mélangé à du neo folk, avec une ambiance très sombre (dark donc). Oui, ce groupe a tout pour plaire car à la fois hors norme, original et bigrement hypnotique. Le tout est plutôt minimaliste, avec une batterie parfois martiale, mais l’intérêt majeur restera dans le son des guitares très retro, et le chant clair qui est souvent "reverbé" et qui donne un plus indéniable et vraiment délicieux. Imaginez juste une fusion entre des titre suaves de The meteors, avec du Death in june et du Johnny Cash : intriguant, non ?

Certains titres sont du pur bonheur et se chantonnent toute la journée, tel le "Jesus In The Courtyard", avec cette voix suave et grave à souhait. Pas d'explosion technique, juste quelques notes et tout de suite "ça le fait"'. Il faut juste de l'inspiration et ici il y en a. Sur "My Mother Was The Moon", une voix féminine vient poser un chant totalement retro comme on en retrouve dans les groupes rock indépendant de la scène actuelle (The raveonettes, par exemple). "You Can Break My Heart", quant à lui, aurait pu figurer dans la bar de Pulp fiction, un peu façon Elvis mais en crooner. Surprenant.

Alors ne vous fiez pas à cet étrange logo "gothique", car ici tout respire les années retro 60's, avec en plus le coté folk et dark qui viennent sublimer l'ensemble vraiment captivant et réussi. Osez rentrer dans cette ambiance atypique, vous ne pourrez plus vous en défaire... Si, bien entendu, vous n'êtes pas réfractaires à d'autres styles, d'autres époques.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR