CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ABRAHAM
The serpent, the prophet & the whore [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack - Durée : 45.43 - Style : Postcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.pelagic-records.com/
Contact groupe : http://www.abrahamband.com/ http://www.myspace.com/abrahamband/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 septembre 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Et voilà que pointe déjà le 2e album d'ABRAHAM. Un an après "An Eye of the Universe" en demi-teinte mais proposant somme toute de bonnes idées, les voilà qui reviennent début d'automne avec leur second bébé "The Serpent, The Prophet & the Whore".

Pour info, le combo Suisse (comprenant entre autres Jakkob Wierdmann de KRUGER) s'est inspiré d'une nouvelle de J.G Rawls auteur méconnu du début XXe siècle, nouvelle qui se nomme "The Chronoception". Mais au lieu de proposer une version "musicale" de cette nouvelle, le groupe a préféré se concentrer sur son personnage principal, un homme tombant du ciel pour ramper parmi les sphères les plus basses de ce monde, d'où il connaîtra au fur et à mesure des titres composant l'album la crainte, la douleur, la solitude et des visions mystiques... Tout un programme placé sous le signe du post-hardcore. Mixé par Magnus Lindberg (CULT OF LUNA), je ne peux que m'attendre à une musique toute en lourdeur et en puissance.

Et ce, dès le morceau qui ouvre "Start with a heartbeat". Chant hurlé, tantôt doublé par un autre plus grave, batteur aux aguets à la limite du CONVERGE (il part en roue libre sur la fin du morceau pour finir en "blast", magique !), guitares saturées et dissonantes, bassiste à la page avec les niveaux au maximum, ABRAHAM ne s'écoute pas avec le son au minimum, si vous voyez ce que je veux dire. Plus brutal que ce que je suis habitué à entendre en matière de post-hardcore, le groupe n'est pas sans me rappeler la bonne époque de THE OCEAN (ah? Ils sont signé chez Robin Staps? Bon ben, la ressemblance ne m'étonne plus !), avec un côté plus direct et mécanique qui me fait penser aux Français de DANISHMENDT.

Les titres s'enchaînent parfaitement les uns les autres pour faire en sorte de créer et de retranscrire cette histoire de découverte du monde humain par cet "homme" tombé du ciel. Monde humain dont il faut se douter qu'il n'est que chaos et désolation. Un bon point pour ce qui est de la retranscription musicale. Parfois plus brutaux ("The Great Dismemberment"), ou au contraire plus lourds à souhait ("New King, Dark Prophet", "Carcasses"), voire ambiancés ("Dawn") ABRAHAM fait étalage d'influences qu'ils maîtrisent mieux que part le passé. Mais parfois, je ressens tout de même quelques répétitions ou l'impression de tourner en rond sur des parties qui reviennent dans plusieurs morceaux... L'effet "concept", peut-être.

Somme toute, ABRAHAM confirme les bonnes choses entendues sur "An Eye of The Universe" et sans tomber dans la surenchère pour "The Serpent, The Prophet & The Whore", je pourrais déplorer tout de même quelques passages quelques peu "chaotiques", mais qui font toute l'ambiance et l'univers duquel le quintette s'inspire. Un groupe qui devrait faire parler de lui.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ABRAHAM - An Eye On The Universe

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut