CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MY DYING BRIDE
A map of all our failures [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack - Durée : 63.00 - Style : Death doom metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.peaceville.com/
Contact groupe : http://www.mydyingbride.org http://www.myspace.com/officialmydyingbride
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 octobre 2012 - Chroniqueur : Reunee
 

Trois ans... c'est le temps qu'ont mis les britanniques de MY DYING BRIDE, pour nous pondre un nouvel album (la compil "Evita" exclue, vu qu'il s'agit là, de reprises classiques). Mais ils sont bel et bien de retour avec l'album "A Map Of All Our Failures", petit bijou de beauté mélancolique. Un album synonyme d'évolution? C'est ce que nous allons voir, les enfants...

En étudiant plus précisément l'artwork de cet album, on constate qu'il véhicule toutes les images qu'a véhiculé le groupe: de la mariée prostrée sur son lit, un décor glacial et sombre, marqué par quelques fissures sur le mur... On nous fait un topo avant qu'on ne puisse insérer le CD, en nous contant son résumé par cette image: ce sera sombre et mélancolique, c'est dit!

Les guitares d'Hamish et d'Andrew et la basse de Lena sont lentes, pesantes, pour créer une atmosphère lourde: c'est un peu comme si la mélancolie, prédominante ici, essayait de se faire un chemin jusqu'à notre cerveau. La batterie de Dan se fait tantôt lente, tantôt plus rapide pour accompagner le grunt d'Aaron (j'y reviendrai). Le violon de Katie donne à cette lourdeur une mélancolie, une tristesse touchant l'auditeur.

En tout cas, l'album marque un excellent point, par la complexité de sa composition, sa technique: on remarque aussi un concept, le même riff qui reviendra en début et fin d'album, mais avec deux notes de différence, créant une continuité dans l'album. Cela aurait pu paraître trop lourd à l'écoute pour l'auditeur, mais il est, au final, très fluide et s'écoute tout seul. On constate un enchaînement logique entre des temps plus lourds, plus mélancoliques, et malgré la longueur des morceaux (plus de 8 minutes!), la musique s'écoute bien, avec fluidité.

Il faut noter que notre cher Aaron (au chant, pour ceux du fond qui n'avaient pas suivi), revient au grunt dans cet album, laissant présager, à la première écoute, un possible retour aux sources du groupe; mais le grunt d'Aaron est contemplatif, mélancolique, exprimant sa rage, sa tristesse, son désespoir....comme s'il hurlait sa tristesse face à une mer déchaînée. Cela m'a troublé, les mioches, car cela m'a particulièrement touchée, émue, d'entendre ce que j’apparenterais ici à une sorte de complainte....

Car les paroles sont aussi touchantes, prenantes, vous secouant un chouïa les tripes; la mélancolie du monde y est exposée, en passant, par exemple, par des thèmes comme la rupture sentimentale et les déceptions amoureuses. J'ai beau avoir écouté en long, en large et en travers cet album, je n'ai trouvé aucun sentiment positif exposé, transmis à l'auditeur. L'usage du violon renforce cet aspect mélancolique. Les chansons "Like A Perpetual Funeral" (j'y ai versé ma petite larme) et "Abandoned As Christ" sont d'une tristesse et d'une mélancolie absolue, mais maîtrisées, même si le groupe pousse parfois le bouchon un peu trop loin (comme sur "Within The Presence Of Absence" d'un larmoyant sans limite).

Bref, un album à écouter sans modération, pour constater que le sublime peut être (presque atteint). MY DYING BRIDE nous a fait une véritable démonstration de force: si on peut déplorer le fait que l'aspect larmoyant soit beaucoup trop poussé, cette galette nous séduit par sa complexité, son originalité, et les sentiments qu'elle fait passer. À acquérir!




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MY DYING BRIDE - An Ode to Woe MY DYING BRIDE - For lies i sire MY DYING BRIDE - The Ghost Of Orion


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut