CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FORGOTTEN TOMB
...and don't deliver us from evil... [ 2012 ]
CD Album (Durée : 52.44)
Style : Black Metal
Informations :Dispo aussi en digipack et LP avec titres bonus
Interview :
Contact label : http://www.agoniarecords.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/darknessinstereo/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 octobre 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Dix ans. Dix ans depuis le premier album de FORGOTTEN TOMB qui m'avait mis une claque à l'époque avec un black metal froid et aux tendances suicidaires... Dix ans depuis "Songs to Leave" ! Et depuis 2007 et "Negative Megalomania" ce représentant du style aux lames de rasoir commençait à se réouvrir au monde en proposant un album toujours aussi négatif, mais moins angoissant et surtout "romantique". Puis vint "Under Saturn Retrogade" en 2011. Et de là beaucoup de choses ont changé, le quatuor de Piacenza mettant en place d'autres influences limite axées sur le rendu "live", mais où l'on sentait une envie de se renouveler et de s'identifier, mais tout en avançant à tâtons, ce qui aura dérouté nombre d'auditeurs de la première heure ; mais le groupe, prenant un nouveau virage, fait de cet album une expérimentation dans laquelle il manque quelque chose. Or, voilà qu'un peu plus d'un an après sa sortie, nos Italiens nous reviennent avec un nouvel opus : "...And Don't Deliver us From Evil...".

Toujours sous la même enseigne (Agonia Records), c'est aussi l'occasion pour le groupe de présenter son nouveau guitariste : A., qui je pense les a rejoints après le "split tribute to GG ALLIN" avec WHISKEY RITUAL en fin d'année dernière. Niveau production, FORGOTTEN TOMB nous a habitués ces dernières années à une production propre où chacun des musiciens avait sa place pour créer cette atmosphère entre angoisse et désespoir, mais comme vous allez le remarquer aussi rock'n roll. Alors la question que tout le monde se pose est : continuent-ils sur les chemins tracés par "Under Saturn Retrogade"?

J'ose imaginer que oui, et dès le morceau d'ouverture "Deprived" avec une construction très rock'n roll ne serait-ce que part son riff principal très catchy, un morceau taillé pour le live. L'enchaînement avec le morceau titre brouille alors les pistes car ici on retrouve un morceau purement dans l'esprit black metal entre passages blastés, coupures mid-tempo, voire lourdes et riffs en aller-retours comme à leurs débuts, ce côté suicidaire en moins...
Ces deux premiers morceaux étant très accrocheurs, "Cold Summer" revient aux standards, mais son côté quelque peu longuet creuse un fossé avec les deux premiers titres. Toutefois, la donne change avec "Let's Torture each others", qui comme "Deprived" est axé sur le live avec ses riffs/refrain accrocheurs possédant une construction simplifiée pour en améliorer l'efficacité ?!
"Love me like You'd love Death", "Adrift" (dont le break au chant clair n'est pas sans faire penser à KATATONIA) et "Nullifying Tomorrow" rappellent quant à eux l'ancienne époque, un black/doom dépressif avec ses arpèges mélancoliques en seconde guitare.
Je reviens d'ailleurs sur "Nullifying Tomorrow" qui pour moi est l'un des titres qui m'aura procuré le plus d'émotions à son écoute, entre black/doom et mélodies mélancoliques, son break acoustique qui prend aux tripes et un jeu rythmique qui n'a de cesse de me faire headbanguer à son écoute. Il ferme l'album d'une belle manière, même si peut-être c'était ce genre d'ambiance que j'ai attendue tout du long et qu'avec le démarrage en trombe de l'album, il aurait sans doute mieux valu mettre en ouverture, histoire de provoquer une montée en puissance, ce qui pourrait être à mon avis le point faible de "...And Don't Deliver us From Evil..."

A noter que les éditions digipack et vinyl de l'album contiennent successivement une cover de JOY DIVISION sur la première et une de BUZZOV sur la seconde, mais étant non disponibles sur la version promo, je demeure dans l'incapacité de donner mon avis sur l'effort de reprise desdits titres.

FORGOTTEN TOMB signerait enfin l'album de la maturité, même si, selon les avis, cela pourrait diverger. Le chemin emprunté sur "Under Saturn Retrogade" ne ravira pas les auditeurs de la première heure, mais on y retrouve des éléments et ambiances si chères à leurs premiers essais qu'il serait de mauvaise foi de le repousser. Ainsi on retrouve des titres qui s'ancrent dans une imagerie "Open Black Metal" peut-être par la facilité d'écoute de certains des titres, mais si ce n'est là qu'une évolution naturelle des choses, je respecte leur choix ! Avec "...And Don't Deliver us From Evil...", la tombe n'est plus oubliée, et FORGOTTEN TOMB signe un album travaillé, aussi groovy que sentimental.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FORGOTTEN TOMB - Under Saturn Retrograde

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top