CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MORGHASH
The end of flesh divine [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD/EP - Durée : 26.17 - Style : Black
Informations :autoproduction
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/morghashofficial http://www.myspace.com/morghashofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 octobre 2012 - Chroniqueur : Reunee
 

Né en 2005 sur la rencontre de trois musiciens, MurMur, MornVlafar et et MoonLord (charmant ces noms en "M", n'est-ce pas?), le groupe français MORGHASH nous présente un black metal aux tendances symphoniques efficaces, qui marque bien le lecteur. Leur dernier bébé, "The End Of Flesh Divine", ne déroge pas à cette règle. Analyse.

Cette démo, la deuxième du nom pour MORGHASH, est très courte: comptez sur environ 26 minutes de son, sur 6 chansons. Le fait que ce soit une auto-production explique en grosse partie cette brièveté, cependant. On peut d'ailleurs souligner la qualité de cette auto-production, qui, même si elle n'est pas parfaite, reste bien supérieure à certains groupes "mainstream" qu'on peut écouter en ce moment.

" Un cccoooorrrbbiiillllaaarrrddd s'eeeeennnnffffoonnnnçççaaaiiit dddaanns lleeee bbbrrrroooouuuiiillllaaaard..." Pardon, je n'ai pas pu me retenir, c'était trop tentant.
Ce morceau était tout à fait dispensable, à mon humble avis, en guise d'introduction de cette démo: j'ai tout de suite pensé à la mort, au noir, à Satan et à ce genre de trucs, caractéristiques du black metal, qu'on peut si facilement parodier. Un groupe doit savoir jouer avec les codes, mais là, MORGHASH a foncé droit dans le cliché. Dommage.

Concernant le reste de la démo, on peut la diviser en deux temps: d'abord, des chansons comme "Archaic Mechanism" poussiéreuses, car, malgré la qualité de l'orchestration derrière, on a un batteur restant sur le même rythme, un chanteur, MurMur, restant dans la même tonalité vocale, et MornVlafar et MoonLord répétant toujours les mêmes riffs à la guitare...Elles n'en demeurent pas moins efficaces, certes, mais c'est du vu et du revu... J'aurai pu qualifier cette musique de "sous-sous-Cradle".

Mais voilà, j'ai écouté toute la démo...

Et je me suis surprise à apprécier d'autres chansons comme "Man Of Moods", et pour cause: les musiciens se réveillent enfin, démontrant leur talent et leur professionnalisme, MurMur passe du grave au suraigu, sans oublier les orchestrations derrières, divines, rendant le tout complètement jouissif! Mais pourquoi attendre la quatrième chanson pour balancer un son aussi bon?

Bref, nous avons là une démo comprenant du bon et du moins bon. J'ai l'impression que le groupe se cherche encore, qu'il ne sait pas trop vers où s'avancer, à qui s'adresser. Il leur manque un peu de travail, de cohésion, pour marquer l'auditeur. Je met un 6,5/10 à cette démo prometteuse, qui démontre le talent de MORGHASH, mais aussi l'hésitation et le manque de cohésion du trio français.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut