CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEVIATED PRESENCE
The Eerie Sphere [ 2005 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 75.14 - Style : death metal technique et mélodique
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.la-records.com
Contact groupe : http://www.deviated-presence.de
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 juin 2005 - Chroniqueur : PESTE NOIRE
 

Deviated Presence est un groupe allemand, originaire de la région de la Ruhr, de la ville de Bochum exactement, né sur les cendres du groupe de thrash death metal Saniture (ayant splitté au printemps 2001), et dont le line-up a toujours évolué (le groupe a démarré en tant que one-man-band de Felix Gebhart, et est actuellement sans réel batteur depuis le départ du groupe de Hartmut Stoof après l’enregistrement de l’album, et se voit donc dans l’obligation de jouer, assisté par une batterie électronique). « Eerie Sphere » est leur troisième production (après une démo sortie aux alentours de 2002, et un album, « Fall’s Passage », sorti en 2004).

Que dire de la musique de Deviated Presence, si ce n’est qu’aucun qualificatif ne peut définir significativement, et avec justesse, ce qu’est le style joué par ce groupe ? En effet, « Eerie Sphere » est un album qui se caractérise par le mélange des genres, à l’image, afin de situer en gros, de ce que fait Opeth. Ainsi, aucun titre de l’album ne se limite à un seul style. Il s’agit en fait d’un album composé de morceaux, assez longs (le plus court, « Failures » dure 6 minutes huit secondes et le plus long « Hope », dure lui, carrément, 14 minutes dix-sept secondes) qui réunissent chacun allègrement autant d’influences black metal que thrash metal ou encore power metal, avec par moments quelques touches jazzies ainsi que des passages en acoustique, le tout sur une base musicales principalement axée death mélodique et technique.
Bien que longs, voire très longs, les titres n’en sont pas pour autant répétitifs ou ennuyeux du fait de l’extrême diversité de ceux-ci. Effectivement, chacun d’eux est une éternelle découverte.

Le jeu instrumental du groupe aux deux guitariste-chanteur, atteint un niveau technique plus qu’honorable, pour ne pas dire assez impressionnant et, est à l’image de la qualité de la production de l’album, car « Eerie Sphere » bénéficie d’un son très propre, et parfaitement clair, qui donne à sa musique la dimension qu’elle mérite.
Les riffs de guitares sont tout simplement grandioses autant qu’imposant, et que dire du reste ? Du niveau de la basse ? Et bien, il est tout simplement formidable, comme le reste, que ce soit les parties assurées par le batteur (ayant récemment quitté le groupe, voir au premier paragraphe de la chronique), ou bien les parties vocales tantôt saturées, tantôt claires (et là, quel niveau de chant !).

« Eerie Sphere » est au final, un album rafraîchissant et magnifique, qui change des habitudes métalliques par sa diversité infinie de style et d’ambiances, autant que par sa qualité musicale. A cette époque où dominent les productions cherchant à paraître plus couillues, plus techniques et plus bourrines les unes que les autres, ça fait le plus grand bien aux oreilles !
Bref, il s’agit d’un album qu’il faudra absolument découvrir dans les plus bref délais, sous peine de passer à côté de quelque chose d’énorme.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEVIATED PRESENCE - Fractured mind

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut