CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MARK SPIRO
It's a beautiful life [ 2011 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 41.59 - Style : Aor pop
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.aorheaven.com
Contact groupe : http://www.facebook.com/pages/mark-spiro/142862805815557 http://www.myspace.com/markspiro
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 octobre 2012 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

A l'écoute de ce disque, un cas de conscience s'est imposé à moi : devais-je chroniquer cette musique, au risque d'être déplaisant, voire mauvais, face à cette absence d'émotions et d'intérêt ? J'en ai parlé en interne au sein du webzine et me suis quand même informé sur le passé, certes prolifique, de ce musicien et je vois que je ne suis pas le seul à mettre en doute sa valeur dans le paysage musical rock et pop. Alors, en toute objectivité, je vais vous livrer mes impressions sur cet album, en tentant de ne pas trop le descendre, car ce n'est vraiment pas le but d'une chronique musicale...

Mark Spiro est un compositeur reconnu aux States qui a déjà reçu beaucoup de disques d'or et de platine, notamment pour ses participations auprès d'autres artistes (Laura Branigan, Cheap Trick, Kansas, Winger, Giant...) et surtout en participant à la B.O. du "Flic de Beverly Hills" et "Top Gun", il y a plus de 20 ans. "It's a beautiful life" est son 8ième album et sa carrière solo est pratiquement au point mort depuis tant d'années... et à l'écoute de quelques-uns de ses disques ("Now is then, then is now" et "Mighty blue ocean", entre autres...) et de ce petit dernier, on comprend pourquoi la sauce ne prend toujours pas.

Le bonhomme est resté figé dans le début des années 80, avec les sons de synthé de l'époque, avec les ballades débordantes et mielleuses de l'époque, les refrains puérils et larmoyants, des boîtes à rythme de l'époque (c'est un comble, quand on voit ce qui peut sonner maintenant, même des patterns d'un synthé actuel font illusion avec une vraie batterie...). Bref, Mark Spiro a voulu s'occuper de tout, chant, guitares, basse, programmation batterie donc et synthés et là, ça coince....

Pourtant, en écoutant bien, rien n'est foncièrement mauvais, les morceaux sont bien construits, on sent l'expérience, le musicien de studio, le son est propre mais beaucoup trop compressé, voire étouffant, la voix est juste et agréable à écouter, mais trop linéaire (on pourrait comparer son timbre à celui de Bryan Adams, sans cet éraillement si spécifique que l'on reconnaît entre mille)... Alors, trop calibré radio ? Trop daté ? Trop kitch ? Oui, c'est ça, ringard, ce pourrait être la B.O. d'un mauvais soap ou d'un film pseudo romantique à l'eau de rose, avec de mauvais acteurs, qu'on aurait vu 100 fois, et datant d'un autre âge...

Je ne détaillerai pas un par un les morceaux comme je le fais souvent, car ça n'en vaut pas la peine, tant les 10 pistes se ressemblent. On pourrait croire que Mark n'est jamais sorti de son studio depuis 1985 et a décidé de ne pas évoluer artistiquement. Lorsque je fouille sur internet et que je découvre tant de nouveaux musiciens de par le monde, méconnus et si talentueux et originaux, qui tentent de percer et faire connaître leur travail, je me demande comment un mec comme Spiro peut encore être en 2012 signé par un label assez connu (dans le style AOR, en tout cas...) et continuer à sortir des disques sans intérêt ni originalité (même TOTO arrive encore à sortir de bons trucs, c'est un comble...). Y a-t-il vraiment des gens qui achètent ses albums ? Ne vaudrait-il pas mieux laisser la place au vrai talent et au vrai renouveau des genres ? Il y a tant à découvrir que c'en est injuste par rapport aux milliers d'autres qui espèrent et désespèrent devant leurs boîtes mails ou leurs téléphones, en attendant une hypothétique signature avec un label....

Que dire en conclusion ? Passez votre chemin si vous êtes mélomanes, curieux et ivres de sensations fortes. Par contre, si vous voulez une jolie musique douce, d'ambiance ou d'ascenseur pour lire un bouquin, je ne suis même pas certain que vous arriviez à écouter plus de 5 morceaux à la suite... Encore une fois, je suis rassuré de ne pas être le seul à penser cela et je trouve dommage qu'un musicien avec une telle carrière propose une musique aussi inintéressante, je suis certain qu’il est capable de beaucoup mieux.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut