CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ACID WITCH
Witchtanic Hellucinations [ 2008 ]
CD Album (Durée : 45.33)
Style : Doom/Death metal
Informations :Réédité par Hell's Headbangers en 2012.
Interview :
Contact label : http://hellsheadbangers.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/acidwitch
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 novembre 2012 - Chroniqueur : Megaduf
 

Halloween est peut-être passé, mais rien ne nous empêche de nous remettre dans le bain en dégustant une bonne tranche de death metal gras et bien dégoulinant. Ça tombe bien, puisque Hell's Headbangers réédite le premier album des Américains Acid Witch, le justement nommé "Witchtanic Hellucinations", initialement distribué par Razorback Records. A l'instar des autres formations de cette écurie, les trois compères de la formation officient dans un death metal vieille époque pas technique pour un sou et doté d'une production bien grasse et bien collante. Un death teinté de doom avec une pointe de stoner, d'où le titre et la pochette de cette offrande, représentant une sorcière toxicomane préparant une jolie potion tout en feuilletant son grimoire satanique. Un contenant pour le moins très kitsch, tout comme pour le contenu !

Les premières notes au clavier bontempi viennent nous annoncer la couleur : "Witchtanic Hellucinations" n'est pas un album à prendre au sérieux. Acid Witch, c'est avant tout un trip sans prise de tête ni prétention. Une dominante mid-tempo, du clavier psychédélique, des samples horrifiques divers et variés, des soli très typés hard rock et la machine est lancée. Et malgré le caractère un peu désuet et nanardesque de cette musique, force est de constater qu'Acid Witch nous a livré là un opus assez jouissif.
Difficile d'oublier le refrain bougrement entêtant d'un "Into the Cave" ou le riff entraînant au début de "The Black Witch". Et il en est de même pour la quasi-totalité des autres morceaux, qui possèdent tous leur propre passage mémorable. Mémorable, cet album l'est aussi grâce à son ambiance complètement improbable, psychédélique et pourtant bien morbide, parfaitement retranscrite par la pochette tant on a l'impression de participer à un trip entre sorcières démoniaques complètement défoncées à l'acide. Ambiance renforcée par les diverses nappes de clavier, la production caverneuse et fortement réverbérée, et surtout par la voix impressionnante de profondeur de Lasse Pyykkö, frontman des excellents Hooded Menace, presque globuleuse. Tous ces éléments combinés font de l'écoute de ce disque une expérience assez jubilatoire. A titre d'exemple, le morceau "Witchblood Cult" est parfaitement rodé : un premier passage kitsch et épique au clavier, accompagné au bout de quelques secondes par le grondement de la grosse caisse, quand soudain guitare, basse et batterie font exploser les décibels pour un effet dévastateur. La suite du morceau, plus posée, n'est pas en reste non plus, déroulant un mid-tempo écrasant soutenu par la voix d'outre-tombe et un autre solo bien senti.
Un petit mot sur les paroles : elles tournent évidemment autour du thème de la sorcellerie.

Alors bien sûr, on pourrait reprocher au groupe d'avoir un peu trop tendance à faire traîner en longueur certaines de leurs compositions et à abuser de tous les éléments précités (à savoir claviers, soli et samples), mais c'est cette surenchère qui offre à l'album ce cachet si unique. Et distiller des ambiances psychédéliques dans du metal de la mort lourd et bas du front, c'est tout de même assez cocasse, non ?

Soulignons au passage la présence de Slasher Dave à la guitare qui nous a gratifiés en 2009 d'un excellent premier album avec ses acolytes de chez Horrific, possédant le même charme désuet que l'album dont il est question dans cette chronique. Nul doute que cet homme a ajouté son grain de sel à ce non moins excellent "Witchtanic Hellucinations".

Bref, c'est tout gras, très bizarre, pas très ambitieux, absolument pas sérieux et pourtant très accrocheur ! "Witchtanic Hellucinations" tient bien la route et remplit parfaitement son rôle de défouloir comique et hallucinogène. Et malgré la simplicité de la recette, nous avons là un album unique en son genre, ce qui est assez rare pour être souligné en cette période où pullulent d'innombrables groupes de death revival sans grande originalité.
On lui pardonnera ainsi ses quelques longueurs et on continuera de le faire tourner inlassablement, avec modération toutefois (gare à l'overdose !).





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ACID WITCH - Stoned

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR