CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PIG DESTROYER
Book Burner [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 31.53 - Style : Grindcore / Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com/label/
Contact groupe : https://www.facebook.com/TheRealPigDestroyer?rf=109405172420036&filter=2 http://www.myspace.com/therealpigdestroyer
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 novembre 2012 - Chroniqueur : KiLa
 

PIG DESTROYER, voilà un nom qui ne vous est probablement pas inconnu. Inutile je pense de faire une présentation complète du line-up, des albums ou du parcours en général, mais commençons tout de même par une petite piqûre de rappel. PIG DESTROYER est un groupe initié par Scott Hull (AGORAPHOBIC NOSEBLEED). Quatre Américains, devenus au fil des albums, des Eps et des Split, des figures incontournables du Grindcore. Officiant depuis 1997, et enchaînant les enregistrements à intervalles plus ou moins réguliers depuis le début, PIG DESTROYER revient cette année après cinq ans de silence depuis le dernier album ("Phantom Limb") avec son tout dernier né, "Book Burner", une sortie signée Relapse !

La première chose qu'on peut remarquer à l'écoute de ce "Book Burner", c'est sa propreté. Et oui, on peut faire du grind proprement ! Explications. PIG DESTROYER remanie ici tous les éléments du grind, mais à sa sauce. On a donc le droit à de gros passages ultras-chaotiques, de la rapidité en veux-tu en voilà, des changements de rythme incessants. Mais dans certains morceaux plus longs (quel hasard...) le quatuor nous emmène dans un registre plus Death que Grind. Je pense notamment au titre "The Diplomat" , morceau durant lequel j'aurais pour une fois, regretté l'absence de basse, ce qui enlève un poil de lourdeur à la chose, malgré la gratte la remplaçant d'habitude si bien. "Valley of the Geysers" ne m'aura pas donné cette impression par contre, malgré un schéma très proche de celui de "The Diplomat". Dans ce registre, j'ai tout de même ma petite préférence pour le morceau "Baltimore Strangler", un poil plus incisif que les morceaux cités précédemment.
Fervents admirateurs des premiers albums de PIG DESTROYER, ne fuyez pas ! Il y a tout de même pas mal de morceaux purement Grind. "Book Burner", titre éponyme, vaut plus qu'un simple détour en matière de déchaînement, "All seeing Eye" et "Dirty Knife" également, et tant d'autres qui sauront faire remuer vos nuques !
Au niveau de la production, il faut bien admettre que le son en lui même est ultra propre. "Youpi !" me direz-vous, mais pas tellement. Du grind sans son cradingue (qu'il soit voulu ou non), ça a déjà un peu moins de charme non ?

Vous l'aurez compris, mon avis est donc en demi-teinte pour cet album. Le double registre frappe encore une fois aux portes de nos oreilles, et ça ne plaira, encore une fois, pas forcément à tout le monde. Cet album reste néanmoins un très bon album, du bon PIG DESTROYER, bien que malheureusement un peu plus sage que les précédents. Les Américains nous font tout de même une jolie démonstration de force, et ne font que confirmer leur réputation qui n'est plus à faire. Bref, on écoute !

Baltimore Strangler



Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut