CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine MASACHIST
Scorned [ 2012 ]
CD Album (Durée : 38.40)
Style : Brutal detah-metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://selfmadegod.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/MASACHIST http://www.masachist.pl
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 novembre 2012 - Chroniqueur : MazaK
 

Pour ceux qui auraient raté l’épisode précédent, une petite mise à jour s’impose. MASACHIST est un « all-star band » qui a déjà à son actif, un premier album intitulé « Death March Fury », sorti en 2009. Le groupe est composé de la fine fleur du Death-metal polonais. Effectivement, on retrouve au sein du combo l’ex YATTERING Thrufel « pig » à la guitare et instigateur du projet, Sauron (premier vocaliste chez DECAPITATED) aux grognements de bête, Heinrich bassiste chez VESANIA, Daray (VADER, DIMMU BORGIR…) aux tambours et un autre guitariste au parcours plus discret, nommé Aro. Autant dire que nous voici en face d’une équipe bien rodée à l’exercice du metal de la mort. Le premier album avait laissé une impression un peu mitigée et le disque n’avait pas remué le microcosme métallique.

Il semble que pour ce second album le groupe n’ait pas hésité à mettre le paquet. Comprenez par là, une production énorme, des compositions soignées, une exécution sans faille… « Scorned », c’est le nom du vilain bébé, se positionne d’entrée dans la catégorie du death brutal typiquement polonais. A la fois hyper-technique, sans pour autant s’éparpiller en démonstrations futiles, chaque morceau délivre sa dose de brutalité. Alors oui, pas mal de passages vont rappeler BEHEMOTH, notamment à cause d’un chant qui semble être souvent une imitation de celui de Nergal. Il y a aussi ce son typique de la scène « death made in Poland », parfois un peu trop redondant et aseptisé… Le combo parvient sur la durée à s’éloigner un peu de ses influences un peu trop marquées grâce à l’ajout d’ambiances et d’arrangements du meilleur effet (les nappes de synthés et de chants religieux sur le très rampant « Liberation » et son outro « Liberation part 2 », la structure presque expérimentale de « Straight And Narrow Path », quelques plans dissonants façon IMMOLATION/HATE ETERNAL enfoncent le clou…). Autre gros avantage, MASACHIST ne s’évertue pas à jouer sur la vitesse et de nombreux passages ralentissent le tempo, histoire de ne pas être indigeste sur la longueur.

Logiquement, tous les amateurs du genre devraient trouver dans cette jolie galette sa dose quotidienne de Death brutal… Un album violent et redoutablement efficace, qui, même s’il ne révolutionne pas le genre, possède une force de frappe imparable !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MASACHIST - Death march fury

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR