CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEFTONES
Koi no yokan [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 51.43 - Style : Metal alternatif
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.deftones.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 13 décembre 2012 - Chroniqueur : Cherok
 

DEFTONES vient de sortir son nouvel opus, "Koi No Yokan". Ce petit nouveau, on ne l'attendait pas vraiment plus que ça, malgré un "Diamond Eyes" au top.
La question est de savoir si DEFTONES se repose sur ses lauriers pour offrir toujours la même musique, ou si le groupe arrive à nous transporter une fois de plus.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le combo (j'ai des doutes), DEFTONES officie dans une sorte de métal alternatif sur des tempos assez lents. Leur discographie commence à être impressionnante avec une qualité toujours reconnue; un peu de métal moderne aux tempos assez lents, des guitares puissantes, quelques balades plutôt réussies et qui surtout ne sont pas nian nian (ce qui est assez difficile à faire);
Bref, DEFTONES possède un registre assez varié, même si au niveau tempo cela reste toujours dans les mêmes eaux.

Quid de ce nouvel opus?
Tout d'abord, je suis interloqué par la pochette qui bien que sobre attire l'oeil, j'adore! Le titre de l'album est tout aussi intriguant, "Koi no yokan" (qui signifie en gros en japonais, amour prémonitoire ou coup de foudre, suivant les interprétations) !
Après le visuel, la production; elle est simplement énorme avec des sons totalement adaptés voire curieux sur certains passages (écoutez ce duo guitare/basse sur "Polterheist", c'est frissonnant) !

Rentrons maintenant dans le coeur du sujet, la musique.

Comme je l'indiquais en introduction, nous sommes en terrain connu avec des tempos assez lents sur tous les titres, quelques ballades ("Entombed", avec cette voix, mon dieu) et des morceaux plus rentre-dedans ("Gauze", "Polterheist"...).
Contrairement à pas mal de gens, j'ai accroché tout de suite aux compositions, mais on peut facilement reconnaître qu'il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour apprécier toutes les subtilités de l'album.
Cela est en partie du aux tempos un peu trop semblables qui rendent le tout un peu mou et peuvent nous faire perdre notre attention, mais ne vous y méprenez pas, cet album est monstrueux!
J'ai rarement écouté un album aussi homogène dans sa construction et sa qualité, cela en devient même troublant. Moi qui aime pourtant les disques variés, celui-ci l'est sans l'être; en effet, DEFTONES fait du pur DEFTONES.
Sans prise de risque, mais c'est tellement bien fait, les mélodies vocales tellement enivrantes, qu'il est difficile de ne pas succomber.

Pour résumer cet opus, je dirais qu'il est moins agressif que le dernier, mais les compositions sont en contrepartie plus progressives et plus longues. Un disque plus propice à l'installation d'ambiances (quelques interventions claviers de Frank Delgado sont d'ailleurs les bienvenues).
Après les déboires de leur bassiste Chi Cheng, on peut dire que DEFTONES a de la ressource et a su nous livrer successivement 2 superbes albums. Le groupe semble être capable de traverser toutes les épreuves et reste toujours inspiré.Ce nouvel album ne déroge pas à la règle. Un CD d'une homogénéité incroyable et d'une qualité égale. Même s'il ressemble beaucoup à son prédécesseur (j'ai réécouté "Diamond Eyes" pour comparer), il y a tout de même quelques différences qui méritent l'écoute de cet album.
On met le Cd dans sa platine, on appuie sur play et à la fin quand on s'aperçoit que c'est déjà fini, on en redemande; vous savez ce qu'il vous reste à faire...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut