CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


VS
Just a sigh [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - EP - Durée : 28.47 - Style : Trip hop progressif
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 janvier 2013 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

VS est l'exemple même de l'erreur que l'on peut faire à la première écoute d'une oeuvre musicale.
On survole ce EP 6 titres, on tâte l'ambiance musicale, on ressent les influences et on commence à réfléchir... les synthés omniprésents, les boucles electro, le son "urban-ambient" limite trip-hop qui se dégage des mélodies, doucereuses et planantes, la voix récurrente, lancinante et plaintive…

Sans être péjoratif une seule seconde, on se dit que c'est l'oeuvre d'un musicien seul, entouré d'ordinateurs et de synthés, un projet studio, comme on dit.... Que ne fut ma surprise lorsque je vis sur internet qu'en fait ils sont 6 sur scène !!! C'est un vrai groupe, alors, avec différents musiciens...Bon, autant pour moi, la musique ressemble quand même à s'y méprendre à un projet solo, les influences vont d'ailleurs de MASSIVE ATTACK à STEVEN WILSON, en passant par un côté MUSE voire MARILLION, sans plagier personne pour autant.

La musique a sa propre identité, de l'entraînant "One" et sa batterie prenante à "Industrial" et ses ambiances oppressantes, celles-ci également présentes sur "EXP" et ses loops de moog que n'aurait pas renié un Keith Emerson au début des années 70... On est dans un univers fermé et on navigue entre visions colorées mais stagnantes, mélodies dissonantes ou harmonieuses... et on se dit au fil des écoutes : « Il manque quelque chose.... il manque cruellement quelque chose »... Pourtant tout est en place, tout est plaisant, rien ne déborde ni ne choque… tout est lisse...

Voilà, ce qui manque ! Du relief, du punch, des nuances, de la folie, du théâtre... C'est vraiment dommage que le son d'ensemble soit si compressé car les envolées de claviers et les loops de batteries mériteraient plus de dynamique et quelques coups de boost dans le chant également changeraient pour de bon la donne... L'arrivée des guitares est trop discrète sur les passages qui leur sont pourtant attitrées, on aimerait qu'elles tranchent avec toute cette atmosphère stoïque et immobile... Comme sur la ballade cristalline « E-magine » où l’arrivée de cette phrase de chant à moitié criée aurait gagné à être poussée à l’extrême, quitte à la saturer d’effets… Ca bouge un peu plus sur « Just a sigh », mais le manque de puissance se fait trop ressentir en général…
La musique du groupe serait transcendée par plus de production énergique et c'est vraiment dommage car tout est bon en fait... Peut-être que la suite (c'est une part 1) aura plus de maturité et plus de souci du détail dans le rendu sonore...

Petit bémol et petit conseil au groupe par la même occasion : envoyer un EP dans une pochette papier du commerce avec le recto de la jaquette du EP déchirée à la main, sans bio ni aucun détail sur le groupe et sa musique, c'est limite quand même... Ça ne donne pas vraiment envie de découvrir les artistes, si inspirés soient-ils... Alors à l'avenir, un peu plus de soin à vos démarches serait bienvenu... c'est pour vous...




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut