CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KING LIZARD
A nightmare livin' the dream [ 2012 ]
CD Album (Durée : 48.35)
Style : Sleaze rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.badreputation.fr
Contact groupe : http://www.kinglizard.co.uk/ http://www.myspace.com/kinglizardmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 janvier 2013 - Chroniqueur : g-rom
 

KING LIZARD est un groupe londonien formé en 2002 par Flash Roxx Sawyer. Rejoint par Niro Knox à la guitare, Alice Rain à la basse et Sky à la batterie, le combo publie rapidement son premier Ep intitulé "Late night dynamite". Retardé par de nombreux changements de line-up, KING LIZARD publie son premier long format "Viva la decadence" en 2010 et s'inscrit en héritier de MÖTLEY CRÜE et GUNS'N'ROSES. Après un nouveau renouvellement de son personnel composé maintenant de Flash Roxx au chant, de Niro Knox à la guitare, de Lee Benz à la basse et de Moyano El Buffalo à la batterie, le quatuor vient de publier "A nightmare livin' the dream", produit par Pedro Ferreira, aussi connu pour ses travaux avec THE DARKNESS et THERAPY?.

Successeur de MÖTLEY CRÜE et GUNS'N'ROSES? Le premier morceau "Come get some" ne laisse pas de place au doute, le "sleaze" est de sortie et le "sex, drugs and rock n'roll" par la même occasion. Ce morceau est bien rythmé, les riffs sont assez costauds, voir "heavy" et nous renvoient inévitablement aux légendes sus-citées. Le son est assez rond et met bien en relief le morceau qui n'est cependant, pas un cas isolé, le rythme s'accélère également sur "Hair of the dog", "If it's a sin", "Down" et "Waterloo ratz".

Cependant, KING LIZARD sait varier les plaisirs en proposant des morceaux plus "mid-tempo" comme le très beau "This ain't love" et ses forts relents "bluesy", la ballade de rigueur "Just to hear you say it", le sinueux "I can't be your lover" qui multiplie les changements de rythme et "A nightmare livin' the dream" qui n'est pas sans rappeler "Move to the city" de GUNS N'ROSES, la voix de Flash Roxx y étant sans doute pour beaucoup puisqu'elle se situe quelque part entre Vince Neil et Axl Rose.

Les autres points forts du disque sont assurément le guitariste Niro Knox qui est une véritable usine à riff et le bougre nous prouve qu'il n'est pas un manchot en décochant des solos de toute beauté, mais aussi l'intelligence de composition en proposant des titres variés et efficaces.

Mais voilà, KING LIZARD est encore un jeune groupe et certains éléments sont encore perfectibles, en tête desquels la digestion de ses influences MOTLEY CRÜE et surtout GUNS N'ROSES car certains plans confèrent au plagiat comme le break de "Kneel to the king", "If it's a sin" qui renvoie à "Garden of eden" ou "Down", qui semble directement issu de "Use your illusion", ces défauts seront sans doute atténués avec l'expérience. L'autre gros point faible de l'album est la ballade "Just ti hear you say it", qui sent l'exercice de style obligatoire et manque cruellement de relief.

Aussi, et fait assez étonnant, une écoute au casque permet de déceler des différences de son entre certains morceaux, comme si l'enregistrement aurait été effectué dans plusieurs studios, ( le son de batterie entre "Come get some" et "Kneel to the king"). Cela confère à l'amateurisme et est très dérangeant surtout lorsqu'on sait qui est derrière les manettes.

Au final, avec "A nightmare livin' the dream", KING LIZARD prouve qu'il a beaucoup progressé depuis sa dernière publication, les morceaux sont bien rythmés et variés, même si certaines influences sont encore bien trop évidentes. Nul doute que cet opus ravira les amateurs du genre , et pour les autres, y a pas de mal à se faire du bien.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR