last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THE BLACK WIDOW'S PROJECT - Heavy Heart [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack (43.57) | Grunge/Stoner
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://shitstemrecords.wix.com/derek
Contact groupe http://www.blackwidowsproject.ch/ http://www.myspace.com/blackwidowsproject
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 27 janvier 2013
Chroniqueur : Charcoal.Blood

L’histoire de THE BLACK WIDOW’S PROJECT, BWP pour les intimes, commence en 2010 à Genève en Suisse. Formé par Al Castro (chant/guitare) et Math Sink (batterie), le groupe réalise rapidement un premier E.P intitulé “Benefit Of The Doubt” et s’attire ainsi l’intérêt du public des soirées underground. Après plusieurs changements de line-up, Raph Legend rejoint le combo au poste de bassiste et leur permet d’élaborer un son plus puissant et plus personnel. En résulte le 12 décembre 2012, « Heavy Heart », premier album produit et enregistré au Kitchen Studio par Stéphane Chapelle, et publié par Shitstem Records Entertainment.

Issu des limbes du « Rock n’ Roll », le trio pratique un « Grunge/Stoner » empreint de multiples influences dont le « Blues » ou le « Rock » des années 70. L’amour, les femmes, la folie et l’alcool semblent également être pour eux des sources d’inspiration, comme cela a été le cas pour beaucoup d’autres d’ailleurs. Le combo puise donc dans ces éléments à l’état d’esprit très « Rock n’ Roll ». Le disque débute avec « Ha Ha Ha Uh », titre très convaincant et vindicatif avant de laisser place à des sonorités fuzz qui rappellent le « Grunge » façon TADD ou MUDHONEY sur « Devil’s Waiting For Us To Fail » ou « Love’s a Weapon ». Mais on retrouve également des éléments qui renvoient à feu NIRVANA avec entre autre « Ain’t Gonna Tell You Lies », « The 5th » ou encore « These Little Pricks » qui rappelle l’époque « Bleach » du trio américain. Bref, il semble que cette galette conviendra parfaitement à tous ceux qui ont vécu le début des années 90 avec les groupes de la scène de Seattle. Le morceau « Spirits » en est d’ailleurs l’exemple le plus probant avec ses sonorités qui évoquent un certain « Right Turn » qui figure sur l’E.P. « Sap » d’ALICE IN CHAINS. Les connaisseurs comprendront certainement le pourquoi du comment.

A cela s’ajoute des séquences plus psychédéliques et résolument « Stoner » avec « Interlude » et « We Have To Be Free » où la présence d’un solo très expressif est largement appréciée. Par la même occasion, on ne fera pas la sourde oreille sur la rythmique Purplienne de « Dead Man Walking » et l’on saluera le travail effectué en production même si un peu plus de puissance du côté des guitares aurait été la bienvenue malgré une basse sous distorsion (à la NIRVANA ?) qui donne une bonne profondeur aux titres. Les influences ont beau être notables, les Suisses ont tout de même le mérite de délivrer des compositions personnelles et d’évoluer dans un univers sonore riche et diversifié.
Cependant, un détail de taille me tiraille ! En effet, quatorze chansons sont créditées sur la version digipack que j’ai reçue mais ma platine n’en décèle que douze ! Il me faut donc aller sur le net pour pouvoir écouter « Night’s Damp » et « Inner War ». Il y a de quoi me déconnecter de l’ambiance de l’album, c’est une vraie douche froide, un sentiment d’inachèvement. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un cas isolé mais je l’espère sincèrement car l’acheteur potentiel risque de grincer des dents !

THE BLACK WIDOW’S PROJECT réalise un premier album prometteur de très bon « Rock n’ Roll » sans concession. Leurs titres semblent être parfaitement taillés pour le live, ce qui devra d’ailleurs être vérifié. En tous cas, ceux qui les écouteront, passeront un moment agréable.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
Le 04 février 2013 - elchikko123 a posté le commentaire :

Bonjour Charcoal.Blood ! Je tiens à préciser pour toi et pour les lecteurs de cette chronique, que l'album contient bien 14 titres ! L'album envoyé pour ta chronique est issu d'une erreur de pressage et il ne contient effectivement que 12 titres. On aurait dû te l'indiquer à la réception de celui-ci ! Navré de la confusion. Derek Rodriguez Manager du groupe The Black Widow's Project


 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MUNICIPAL WASTE [Lyon - 69] > 30-06-2019
MUNICIPAL WASTE [69] 30-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours