CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


AUDREY HORNE
Youngblood [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack - Durée : 44.30 - Style : Hard-rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.napalmrecords.com
Contact groupe : http://www.audreyhornemusic.com http://www.audreyhornemusic.com
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 janvier 2013 - Chroniqueur : g-rom
 

AUDREY HORNE n'est pas seulement un personnage de la série culte "Twin peaks", c'est aussi le patronyme d'un groupe de "hard-rock" norvégien, originaire de Bergen, fief du "black-metal", et, également connu pour héberger en son sein Ice Dale, guitariste de ENSLAVED et Thomas Tofthagen, guitariste de SAGH, ainsi que King Ov Hell (GOGOROTH) à la basse, mais ce dernier quitta la formation et fut remplacé par Espen Lien. Le line-up est complété par Kjetil Greve à la batterie et Torkjell "Toschie" Rod au chant. Dès 2005, AUDREY HORNE créa la surprise en proposant une musique aux antipodes de celle habituellement proposée par ses membres dans leurs groupes respectifs avec la sortie de "No hay Banda", suivi du très bon "Le fol" en 2007. Mais leur album éponyme, sorti en 2010, mettra tout le monde à genou avec un disque lorgnant beaucoup plus vers le "classic rock". AUDREY HORNE nous revient avec "Youngblood", mis en boite sur leur terre natale.

Les hostilités débutent par "Redemption blues", un morceau assez "up-tempo", très clairement influencé par la "NWOBHM" et surtout IRON MAIDEN, les guitares harmonisées sont au rendez-vous, et, le refrain puissant est tout simplement imparable. Le deuxième titre, "Straight into your grave", aussi "up-tempo", lorgne quant à lui vers MOTÖRHEAD, une composition mélodique à laquelle nous pourrions associer "This ends here", mais avec là encore, une touche IRON MAIDEN prépondérante.

Le côté progressif des débuts, déjà fortement élagué sur l'opus précédent, a quasiment disparu au profil d'une approche nettement plus "rock n'roll" du plus bel effet, enrobée d'une influence 70's comme en témoignent "The open sea" et "Show and tell", nous rappelant aux bons souvenirs du grand DEEP PURPLE, surtout par les lignes de clavier que n'aurait pas reniées Jon Lord. Cette patte 70's est aussi présente sur "Cards with the devil", le titre le moins immédiat de l'album mais pas le moins intéressant, ainsi que sur "Youngblood" qui est doté d'un refrain très entêtant. Seule la dernière composition peut rappeler le AUDREY HORNE du passé avec un côté progressif assez présent, un morceau composé par Thomas Tofthagen qui rappelle fortement... SAGH.

La production, à la fois "rock" et "heavy", dynamique et claire, a été concoctée par un parfait inconnu dans nos contrées en la personne de Even "Magnet" Johansen, originaire lui aussi de Bergen et très connu en Norvège dans le milieu de... "l'électro-country" ! Hormis la qualité des musiciens qui n'ont plus rien à prouver, le grand gagnant de "Youngblood" est assurément Toschie, qui est une sorte de vocaliste tout-terrain, aussi bien à l'aise dans un registre aux confins du "heavy" ("Redemption blues") qu'à la limite du blues ("There goes a lady"). Sa voix, à la fois éraillée, mélodique et puissante peut rappeler par instants celle du "madman" OZZY OSBOURNE, mais il peut faire preuve d'une grande subtilité et d'une harmonie comme sur "Cards with the devil" ou encore "Youngblood".

Pas grand chose à jeter sur ce "Youngblood" qui frôle la perfection. La triplette de départ est tout simplement ravageuse, AUDREY HORNE prend possession de notre cerveau et ne va plus le quitter. NAPALM RECORDS, qui avait bâti sa réputation sur des groupes "gothico-blacko-symphonique", semble changer son fusil d'épaule. Et bien lui en a pris, après la publication du dernier THE SWORD, AUDREY HORNE, s'il est bien travaillé par le label, pourrait bien exploser à la face du monde, le groupe ayant une grande intelligence d'écriture, une musicalité incroyable et une technique imparable, le tout mis en valeur par un chanteur atypique. Même s'il est encore trop tôt pour faire des pronostics, "Youngblood" se pose déjà en postulant certain au titre d'album de l'année 2013.

DU GRAND ART !!!!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
AUDREY HORNE - Audrey horne

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut