CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEMENTED
Across the nature's stilness [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack - Durée : 47.51 - Style : Death-metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/pages/Demented/121675611222756 http://fr.myspace.com/dementedmusicband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 janvier 2013 - Chroniqueur : g-rom
 

Quelle belle région que la Gironde ! Non contente d'avoir enfanté le plus gros monstre du metal français, GOJIRA, la voici qu'elle récidive avec un de ses plus jeunes rejetons mais certainement pas le moins doué, qu'est DEMENTED. C'est pendant l'été 2008 que le groupe voit le jour et après une démo parue en 2009, la carrière musicale du combo se met véritablement en branle avec la sortie du très réussi "Fields of suffering" en "auto-production". DEMENTED, très en forme et fort de nombreuses prestations scéniques, décide de remettre le couvert avec "Across the nature's stillness" qui sortira à la fin du mois de février.

"The ritual" ouvre les hostilités. Ce morceau est plutôt introductif et n'est qu'un assemblage de sons tous plus dérangeants les uns que les autres, nappés de claviers inquiétants et ayant pour mission de planter un décor sombre et oppressant, avant que ne déboule "Shaman" qui lance clairement l'opus. Après une introduction très synthétique, ce titre nous rassure vraiment, DEMENTED n'ayant pas viré sa cuti pour l'électronique ou l'ambient, il s'agit bel et bien de "death-metal", dans sa plus pure brutalité, mélangeant modernisme et "old-school", "blast beat", double pédale bien présente, voix d'outre-tombe, guitares ciselées et tantôt saccadées, "Spirits" finira de nous convaincre avec son refrain ultra efficace.

Tous les morceaux sont du même acabit et DEMENTED ne relâche que très rarement la pression sauf sur "Innefable mysticism" composé par Deha de DEVIANT MESSIAH et interprété par Jenni Noein, qui fait office de respiration salvatrice. Ce titre sert d'introduction à l'une des pièces maîtresses de "Across the nature's stillness", "The ceremony". Ce morceau est un condensé de la musique de DEMENTED, moderne, puissante, technique, entraînante et "old-school".

Outre la qualité intrinsèque des compositions, les deux points forts de "Across the nature's stillness" sont d'abord le son absolument énorme concocté aux studios HERTZ (DECAPITATED, VADER) mais aussi des musiciens, en tête desquels la paire de guitaristes qui ne sont vraiment pas des manchots, et, John, derrière les fûts, qui est une véritable centrale nucléaire.

Mais trop de violence tue la violence et trop de technicité tue la technicité. En effet, "Across the nature's stillness" est d'une brutalité extrême et saura ravir les oreilles averties, mais cet excès de violence, de vitesse et de technique pourront laisser sur le côté un certain nombre de néophytes ou d'aficionados de "death-metal" à l'ancienne qui privilégient l'efficacité à la modernité et à la dextérité.

C'est bien le seul reproche à adresser à DEMENTED qui publie une très belle œuvre avec ce "Across the nature's stillness", qui a d'ailleurs tapé aux oreilles du label Klonosphere qui se chargera de publier cet album pourtant auto-produit à la base. Le packaging, la mise en son et l'interprétation sont somptueuses et le talent des musiciens magnifie les compositions alambiquées de ce disque.

Un très bon millésime !

On the Edge



pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEMENTED - Fields Of Suffering

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut