last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine AXEL BOMAN - Wake up [ 2012 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (54.10) | Guitar hero
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.backup-records.com
Contact groupe
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 février 2013
Chroniqueur : Barclau

Ouch...l'écoute fut difficile. Avant de passer l'album à la moulinette et au hachoir, je tiens tout de même à dire que les musiciens sont très bons techniquement. L'exécution des morceaux est très bonne mais... Mais voilà tout ça sonne désespérément dépassé. C'est simple, j'ai cru qu'il s'agissait d'un disque de 1986 (Surfin with the alien?) qui ressortait.
Je suis pourtant tout sauf un parangon de la modernité, bien au contraire. Mais ici le style est empâté dans des tics qu'on espérait perdus avec leur époque. Un concentré de kitsch, j'avais des images rétro plein la tête. Le genre de riff que je n'avais plus entendu depuis les grandes heures des b.o. pour films de Van Damme. Franchement, écoutez "Rock on" et imaginez ce beau coup de pied retourné, pah dans la face de Fender (cyborg) !!!

C'est que je vais finir par l'aimer ce revival ! Mais bon, ma chère femme Leeloo a tout de même cru que je regardais Le miracle de l'amour sur AB1 quand elle entendit "Teenage idol" depuis la salle de bain. Un titre évocateur !
Pour "Fire boogie" n'allez pas chercher loin: Satch boogie 2, c'est tout. Sans aucun apport.
J'ai horreur de "flinguer" un album, car je connais moi-même l'envers du décor, je connais la difficulté que tout cela représente, mais là vraiment je ne vois pas quoi défendre, désolé. Encore une fois je le répète, les types sont des monstres de technique. C'est du guitar hero usé jusqu'à la corde, à la limite du stérile, pourtant je me protège d'éventuelles réactions : je n'ai rien contre les guitar hero même si l'appellation est plus obsolète qu'un cow-boy. Tout dépend de la vision. Je me remémore la claque que j'avais prise avec Mr. Fastfinger par exemple, ou Paul Gilbert.
Même la pochette me fait halluciner, ça fait trop Satriani discount, je suis d'accord pour l'hommage mais là c'est très poussif. "Wake up" oui je veux bien, j'aimerais lui dire.
Bon heureusement "Close to me" malgré son côté ultra classique est un morceau qui sort du lot. Moins tiré par les cheveux, moins dégoulinant, et puis la section basse batterie tient bien la baraque. A la limite, si on enlevait toutes les parties lead de guitare j'aimerais beaucoup ce morceau, l'overdub au fond est beau. Et puis cette tendance à tirer en longueur, à en remettre dix couches avec des bends dont l'expression ne fait plus rêver personne... Faire un album instrumental comporte des risques, il faut avoir des idées très fortes ; or, ici, la monotonie est totale, et comme j'écoute toujours les disques en entier, j'ai souffert.

Je ne ferai pas le détail des titres ; douze morceaux comme autant de démonstration de mauvais goût. En toute subjectivité bien sûr. Et même la production me semble bâclée. C'est simple, j'ai l'impression d'entendre un mutli-effets, au détriment du mix de la batterie. Ecoutez "The limey", la caisse claire sonne comme une prise démo dans un garage. A croire qu'à tout mettre sur la guitare ils ont sauté le reste, ou sauté l'étape du master. Je ne sais pas, mais ça fait production cheap d'il y a vingt-cinq ans, alors qu'aujourd'hui le moindre home studio fait mieux. Réveille-toi, nous sommes en 2013. A l'avenir je passerais mon tour, je ne vois d'ailleurs qu'une option pour ce disque : les salles de sport et fitness, les émissions de sport, pimp my ride, émission pour teenagers. Il en faut bien après tout !

J'ai mis une note sévère, et j'avoue que j'étais tiraillé, un vrai cas de conscience. Soit ménager l'artiste, par empathie avec le travail que représente la conception d'un disque. Soit ménager nos chers lecteurs, car à part pour les amateurs avertis, je m'en voudrais qu'un de vous se retrouve avec ce disque dans les mains. Et bien face à ce l'un ou l'autre, j'ai fait mon choix.
Je pense aussi qu'avec un tel niveau, l'artiste saura se remettre en question, développer sa personnalité musicale (au delà de la seule guitare), et proposer quelque chose d'intéressant, qui ne ressemblera pas à une compilation de shredder sur youtube.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LIMP BIZKIT [Paris - 75] > 06-07-2019
LIMP BIZKIT [75] 06-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours