CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine APOLLINE
No Longer Rain [ 2013 ]
CD Album (Durée : 48.00)
Style : Rock
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.m-o-music.com/
Contact groupe : http://www.apollineofficiel.com/ http://www.reverbnation.com/apollineofficiel
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 février 2013 - Chroniqueur : Mary.Scary
 

Alors que je commence la rédaction de cette chronique, je réalise que nous sommes le jour de la Sainte Apolline… Je ne pouvais espérer meilleure introduction pour ce groupe de rock made in France qui puise ses inspirations en majorité chez nos voisins britanniques. Dès leur rencontre fin 2011, les cinq musiciens décident de mixer puissance et originalité pour composer leur musique. Tantôt brute de pop, tantôt mélancolique et alternatif, « No Longer Rain », leur premier album, est un poème contemporain de onze vers, suite logique de l’EP « L’Accidentelle » sorti en avril 2012 puisqu’il comporte les quatre titres qui y figurent.

Dotée d’une personnalité imposante, c’est la voix impressionnante d’Arthur Navellou que vous entendrez en premier avec « Puck », titre qui ouvre également l’EP ; pêche, charisme, mélodies accrocheuses… C’est le morceau qui déterminera si vous êtes fait pour comprendre le langage d’APOLLINE et qui vous donnera éventuellement envie de vous remuer car le rythme n’est pas du genre à vous laisser statique, les riffs Hendrixiens encore moins, puisque les bases d’APOLLINE s’appuient également sur les sons seventies. Personnellement, je ne me lasse pas d’écouter « Puck » et mes cheveux s’en trouvent à chaque fois emmêlés.
« Fire in the Hole » enchaîne en gardant la même optique, celle de ne pas vous ennuyer mais aussi de proposer un refrain mélodieusement attractif qui pourrait bien être le responsable d’un fredonnement fréquent de votre part. En général, c’est plutôt une bonne chose !
« Bodyback », que les fans du groupe connaissent déjà, tend un peu plus vers le rock-pop (et non pas pop-rock, car APOLLINE sonne avant tout rock), le rythme se veut plus entraînant et me rappelle, pour le coup, les groupes tels que BLOC PARTY.
« Mermaid in a Bathtub » a opté pour un tempo plus lent et langoureux tandis que « Idiot », contexte des paroles oblige, est un poil plus nerveux et confirme la recette magique d’APOLLINE, celle de faire des refrains accrocheurs susceptibles de plaire à tout public.
« Shook Up » est le premier titre aux paroles françaises que l’on entendra dans « No Longer Rain » et en précède deux autres, « Mauvais Genre » et « L’Accidentelle ». Moi qui ne suis vraiment pas fan des chants français, je dois avouer que celui d’APOLLINE n‘est pas désagréable puisque les mots ont été suffisamment bien choisis pour permettre une fluidité non-choquante pour une oreille qui ne serait pas adepte du genre.
« You Sexy Knows » renoue avec la British touch et la cadence un plus agitée et enjouée après un « L’Accidentelle » relativement calme et mélancolique. Bien que dans cette catégorie, « Vagary Hills » lui vole largement la vedette puisqu’il est LE moment émouvant de « No Longer Rain » ; même si je l’aurais souhaité un petit peu plus poignant, il est un peu comme le passage triste d’un film qui le devient encore plus grâce/à cause de la fameuse musique de fond.
Une fois n’est pas coutume, le titre qui suit et qui conclut l’album, « Shine », renverse la vapeur et se révèle être un bon résumé de la musique d’APOLLINE : entraînant mais aussi mélancolique, il reflète assez bien le caractère global de l’album et fera plaisir aux amateurs de MUSE, car il y a quelque chose de Matthew Bellamy dans le chant mais aussi dans les guitares. En prime, l’épilogue de la chanson vous fera planer pendant trois minutes.

Si vous ne connaissez pas encore APOLLINE, je dirais que leur musique est comme un judicieux mélange de l’enjouement de THE BLACK KEYS, de la créativité de MUSE et d’un brin de folie à la Amanda Palmer, chanteuse déjantée des DRESDEN DOLLS, si si ! Ce groupe français fait un rock sans frontières et est idéal pour chasser toute pensée cafardeuse. « No Longer Rain », c’est un album qui peut vous accompagner pour faire votre gymnastique, un chouette road-trip ou une soirée entre potes… Adaptable à tout, à écouter partout. Un avant-goût de l’été, quand la pluie aura alors cessé de tomber.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR