last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine 7 WEEKS - Carnivora [ 2013 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Digipack (42.27) | Rock stoner
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.myspace.com/f2mplanetprod
Contact groupe http://www.7weeks.fr/ http://www.myspace.com/7weeksmusic
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 11 février 2013
Chroniqueur : Mary.Scary

Amoureux des routes poussiéreuses et arides, je vous annonce que vous n’êtes pas obligés de prendre l’avion et de louer une voiture afin de traverser l’Arizona. Vous pouvez voyager de chez vous grâce à des groupes comme 7 WEEKS. Après sept années d’existence et quatre disques à leur actif, les Limougeauds prennent plaisir à vous dépayser avec leurs riffs stoner et leur « post-grunge » sans âge, caractéristiques qu’on retrouve de nouveau cette année avec « Carnivora ».

Il y a des albums qui n’interpellent pas dès la première écoute et « Carnivora » en fait partie. S’il fallait choisir une métaphore pour le décrire, je choisirais la montagne russe : en effet, plus on approche du dernier titre, plus on apprécie ce qu’on entend. De même que plus on l’écoute, mieux on le supporte.
Au commencement peu convaincu, on fait attention aux moindres détails et c’est à ce moment qu’on trouve les défauts. En premier je citerais un accent français un peu trop prononcé, ce qui gâche un tantinet la musique qui sonne plutôt US. Par chance, il semble que plus on avance, moins il se fait ressentir, à moins que ce ne soit l’oreille qui s’habitue. Aussi j’ai remarqué que l’effet était amenuisé pour certains titres, ceux se rapprochant de l’acoustique comme « Shadow Rider ». Peut-être que ralentir la cadence est la clé…
Puis j’ai aussi constaté une prise de risque minimum, qui a tendance à amener une impression de répétitivité au sein d’un même morceau. On dirait que les membres font monter la pression et laissent retomber le tout sans faire exploser. Quant au chant, il manque de puissance par rapport à la musique. De façon plus générale, j’aurai aimé des pics de surprise et un peu plus d’inattendu…

Mais, car par chance il y a un « mais », il y a tout de même de très bonnes choses dans « Carnivora ». Les riffs typiquement stoner sont bien là et ce, dès le début avec « Bones & Flowers ». 7 WEEKS sait aussi faire des refrains sympathiques et groovy avec des mélodies efficaces comme le prouvent le titre précédemment cité ainsi que « Ghosts on the Seaside Road » (qui inclut des notes de clavier très appréciables) ou encore « You Are So Special ». Le groupe est aussi très fort pour les atmosphères mélancoliques et profondes (l’intro de « Carnivora », « Ghosts on the Seaside Road », l’excellent et planant « Let Me Drown ») mais aussi les atmosphères cowboy-esques comme vous le découvrirez avec le dépaysant « Shadow Rider ».
Aussi je donnerais une mention spéciale à « High in Heavenly Places » qui m’a donné envie de taper du poing sur la table et de crier “mais voilà ce que j’attendais !”. Il est vraiment dommage que cette bonne surprise arrive lors de la dernière piste, mais au moins on peut dire que l’album se termine sur une note positive. Positionné en dernier volontairement ou non, ce titre dépote et réveille alors qu’on ne s’y attend pas et c’est de toute évidence qu’il donne envie de se replonger dans l’ambiance une fois le disque terminé.

Fortement influencés par les QUEENS OF THE STONE AGE, 7WEEKS ne sont pas de vulgaires copies pour autant. L’artwork presque Tarantinesque correspond au contenu musical car « Carnivora » se veut quelque part atmosphérique. Je ne parle pas de chants lugubres sur des sons de cloche, rassurez-vous, mais plutôt d’une ambiance quasi cinématographique, épaulée par un rock entraînant et des morceaux plus émotionnels, ce pour quoi ils sont le plus doués, je trouve. Cet album méritait vraiment plus d’inventivité de la part de 7WEEKS mais il permet tout de même de passer un agréable moment.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
7 WEEKS - 7 Weeks 7 WEEKS - B(l)ack Days 7 WEEKS - All Channels Off 7 WEEKS - 7 Weeks Plays Dead of Night 7 WEEKS - 7 Weeks plays Dead of Night 7 WEEKS - Bends 7 WEEKS - A farewell to dawn

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GRAVEYARD FEST II [RIORGES - 42] > 31-08-2019
GRAVEYARD FEST II [42] 31-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours