CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ZENI GEVA
Last nanosecond - live in geneva 2002 [ 2002 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 42.44 - Style : metal original
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.darksite.ch/urgences/urgences/
Contact groupe : http://www.kknull.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 juillet 2005 - Chroniqueur : AVALON
 

Connaissez vous un japonais dénommé KAZUYUKI KISHINO, alias KK.NULL et qui est compositeur, chanteur, electronicien et batteur ? Vous devriez car au vus de sa discographie plus qu'impressionnante, cet homme orchestre des dancefloors n'a certainement pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs. Car depuis 1981 il a participé à de très nombreux albums, en tant que producteur ou compositeur, et avec ce Live enregistré au Kab/Usine de Genève en 2002, il prouve sur la scène qu'il sait réellement tout faire.
Entouré ici d'un batteur et d'un autre guitariste, KK.NULL se démène comme un diable dans une musique totalement à part et hors norme. Les titres sont assez décousus, ca part dans tous les sens, des partie de batteries par ci, des gris riffs de guitares thrash par là, aucun véritable fil conducteur, et pourtant, on pourrait dire en réalité que cet artiste s'exprime à la manière d'un peintre abstrait, sorte de Picasso asiatique oeuvrant dans un metal pas franchement facile d'accès.

A noter le chant japonais assez gueulard, le titre " Alienation " m'a laissé sans voix, quand on entend ce chanteur presque possédé, et cette musique bouillonnante et limite apocalyptique ( certains diront brouillon, à vous de voir ).
Le son de cet opus live est bon, rien à dire hors mis le fait qu'il manque de chaleur et de manifestations du public. Alors si l'on peut rester perplexe lors de la première écoute, on s'aperçoit en réalité que cet album est bien plus qu'un album musical et bien souvent instrumental, c'est une oeuvre intimiste, le délire de l'artiste, bref, je n'ai pas du tout accroché mais je comprend tout à fait la démarche et il faudra un public vraiment très ouvert pour apprécier.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut