CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ETERNAL TEARS OF SORROW
Saivon lapsi [ 2013 ]
CD Album (Durée : 45:11)
Style : Death mélodique
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://eternaltears.fi/ http://www.myspace.com/etos1
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 février 2013 - Chroniqueur : Reunee
 

4 ans…C’est le temps qu’il aura fallu aux Eternal Tears Of Sorrow avant de nous pondre un 7ème album studio, « Saivon Lapsi ». Groupe à l’identité bien affirmée aux fans des plus fidèles, les finlandais, avec cet album, ne prennent aucun risque malgré une très légère évolution musicale.

Quand on évoque Eternal Tears Of Sorrow, on pense à cette musique mystique ponctuée de grandes envolées au clavier. C’est tellement particulier que je ne saurais vous le décrire, ça appartient à la notion du sublime (dédicace à mes professeurs de littérature en passant). Avec les finlandais, c’est à double-tranchant : soit vous y adhérez totalement, soit vous détestez. Mais on n’y reste pas indifférent.

« Saivon Lapsi » a beau être un album réfléchi, il plaira surtout aux fans de la première heure du groupe : il ressemble en beaucoup de points à l’album précédent « Children Of The Dark Waters » sorti en 2009. Je noterai juste deux petites évolutions par rapport à ce dernier, perceptibles qu’après plusieurs écoutes :
- Un registre plus poussé au chant de la part d’Altti, surtout du chant clair, qui peut passer du suraigu au très grave.
- Des guitares bien plus présentes : on aura le droit à de très bons soli de la part de Jarmo et de Mika.

Sinon, sur cette galette, on ne retient pas vraiment les chansons, tant elles ressemblent au précédent opus. Tout est excellent techniquement parlant, et émotionnellement parlant, mais dès que vous passez à la chanson suivante, vous oubliez celle que vous venez d’écouter. Certains d’entre vous aimeront pouvoir redécouvrir l’album à chaque écoute (et, en tant que grande fan du groupe, j’en fais partie) mais d’autres laisseront rapidement tomber cet album. Personnellement, je ne le considère pas comme un album unique, mais plus comme « Children Of The Dark Waters Vol.2 ».

Je peux juste vous parler d’une chanson : « Sounds Of Silence » : mais qu’est-ce que fait cette daube sur cet album ? On dirait une collab de deux chanteurs francophones ! Bon j’exagère un peu quand même, mais cette chanson, chantée en duo avec une vocaliste locale, est assez niaise, rencardant « The Crow, the Owl and the Dove » des Nighwish au rang de chanson supportable pour les métalleux les plus endurcis.

Mais excepté cette chanson, il n’y a rien à redire sur cet album très bon musicalement : les fans des Eternal Tears Of Sorrow y trouveront leur compte avec ce « Saivon Lapsi ». Pour les autres, rien n’est moins sûr.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ETERNAL TEARS OF SORROW - Children of the Dark Waters

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top