CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SPEAKING TO THE DEAF
This Equipment Must Be Hearted [ 2012 ]
CD Album (Durée : 42.22)
Style : Metal Core
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.sgrecords.it/
Contact groupe : https://www.facebook.com/pages/speaking-to-the-deaf/141645664044 http://www.myspace.com/speakingtothedeaf
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 février 2013 - Chroniqueur : Chart
 

SPEAKING TO THE DEAF est un groupe de metal core formé en 2008 à Ancône en Italie. Leur première démo voit le jour en 2009 et leur permet de donner pas mal de concerts dans la région et même de gagner des prix à certaines compétitions. Cela leur permet d’obtenir de bonnes chroniques dans la presse locale mais aussi sur des télés locales voire même nationales. Le groupe finit par retourner en studio en 2012 afin d’enregistrer leur véritable premier album « This Equipment Must Be Hearted » aux DPF Studios avant d’être disponible chez SG Records.

SPEAKING TO THE DEAF est foncièrement ancré dans la veine hardcore et y est malheureusement tellement bien inscrit qu’il y manque une bonne dose d’originalité. La production est bonne mais pas non plus transcendante. Le son est correct mais ne bénéficie pas non plus d’une pêche extraordinaire. Dommage, car le label aurait du sentir le coup avec le soutien apparent qui porte le groupe en avant. Il semblerait donc que ce groupe soit plus porté par ses concerts que par ses enregistrements.

Côté album, pas de grandes choses à vous signaler. Les riffs sont sympathiques mais pas forcément nouveaux. Cela donne parfois de bons agencements comme sur « My Sacrifice ». Par contre, la formule du titre est assez peu originale, à savoir des refrains mid tempos assez gutturaux puis de jolis chorus avec du chant clair. Cette formule n’est pas franchement nouvelle. Il y a déjà plus de pêche dans un morceau tel que « Hold Your Horizon » et peut-être aurait-il été plus judicieux de le présenter en ouverture de ce disque même si, là encore, on retrouve les mêmes gimmicks. SPEAKING TO THE DEAF cite en référence des groupes tels que DARK TRANQUILITY. Il est possible que l’on puisse penser à cette référence en écoutant « Between The lines » ou « Silence Now Broken ». L’introduction de « Between The Lines » met un peu de côté les influences purement hardcore afin de recentrer le groupe sur un peu plus de metal. Le groupe semble d’ailleurs mieux fonctionner sous cette formule mais cela ne l’empêche nullement d’apporter des sonorités funky à « A Place For My Memory ». Le mélange s’y opère d’ailleurs très bien.

Pour un premier album, on obtient un résultat intéressant mais malheureusement assez peu original. L’identité propre du groupe mériterait un peu plus de travail de profondeur.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top