CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PLYMOUTH FURY
Vaudeville [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 28.47 - Style : Garage, grunge, post rock
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/pages/PLYMOUTH-FURY/79237617429 http://www.plymouthfury.fr/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 mars 2013 - Chroniqueur : Mary.Scary
 

Contrairement à ce que le nom du groupe laisserait supposer, le trio PLYMOUTH FURY vient bien de Paris. Mais là où il montre qu’il porte bien son nom, c’est lorsqu’on écoute sa musique : un sacré beau mélange de rock, grunge, garage inspiré par d’autres groupes anglais et américains. Déjà père de trois EPs, PLYMOUTH FURY a sorti, six ans après sa naissance, son premier album intitulé « Vaudeville », un véritable concentré de furie…jouissive.

Pour commencer, rien que l’artwork mérite qu’on s’y attarde ; encore mieux qu’un « Où est Charlie », vous pourrez y découvrir, entre autres, Hitler et Saddam Hussein en train de prendre aimablement le thé avec Marilyn Monroe et Lady Di autour d’une piscine…sous le regard bienveillant et discret de…Jésus. En somme, un artwork à l’image du contenu de « Vaudeville » : varié, surprenant et culotté.

Pour ce qui est de la musique, c’est tout bonnement un régal. Huit titres, tantôt anglais, tantôt espagnols vous feront, à coup sûr, secouer la tête, mais surtout voyager dans le temps et plus précisément dans le passé.
Dès la première piste, « Baiona de Noche », on se retrouve perdu entre les années 70 et 90, grâce à son chant rappelant celui de Joe Strummer ou encore de Damon Albarn, mêlé aux riffs hendrixiens. Il y a déjà matière à convaincre!
Et par bonheur, le reste suit ! «The Basement », quoiqu’aux sonorités un chouilla plus modernes, garde le même fil conducteur. « Ajo y Agua » est tellement énergique qu’il pourrait bien vous faire abîmer vos talons et « Maelstrom Libido » est un très beau clin d’œil à la vague post punk; d’ailleurs si un certain Ian Curtis était toujours en vie, je pense qu’il se déhancherait volontiers comme il savait si bien le faire sur ce titre !
« I Love You Leigh » m’a vite évoqué la fameuse ambiance du bal de promo d’époque comme on a pu le voir (et envier) dans bon nombre de films. Ce slow n’en est pas moins appréciable car il est fidèle à l’univers instauré dès le premier titre.
Sur «Tati », on se dandine avec désinvolture et « Black Ravines » montre nettement le côté groovy de la musique de PLYMOUTH FURY, évoquant quelque peu THE BLACK KEYS, un groupe cité dans leurs influences.
« Vaudeville » se conclut par un condensé réussi de la galette avec « The Snake » et son seul défaut est tout simplement d’être le dernier titre de cet album.

Écouter «Vaudeville » c’est comme mater un film de Sofia Coppola, emprunter un disque dans la discothèque du papa et qui se révèle être LA pépite, aller à la soirée du siècle où l’alcool coule à flots et y retrouver la personne que vous convoitez alors qu’elle n’était pas censée venir, trouver la boîte de barres chocolatées désespérément vide et se rendre compte qu’en fait, il en reste une, plonger dans une piscine remplie d’eau fraîche par une étouffante journée d’été…et tomber nez à nez avec Jésus qui regarde les autres prendre le thé. En bref, ce premier album de PLYMOUTH FURY est une véritable gourmandise dont on ne se lasse pas. Rien n’est à jeter, tout est à savourer. Encore et encore.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut