CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SEPTIC FLESH
Mystic places of dawn [ 2013 ]
CD Album (Durée : 76.42)
Style : Extreme Dark metal
Informations :Ré-édition du premier album - inclus l'E.P "Temple of the Lost Race"
Interview :
Contact label : http://www.season-of-mist.com/
Contact groupe : http://www.septicflesh.com/ http://www.myspace.com/septicfleshband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 mars 2013 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Suite à leur retour avec deux très bons albums, il était temps pour Season of Mist de récupérer les droits sur les premiers albums de SEPTIC FLESH, afin de pouvoir les remasteriser et les proposer sous des nouveaux formats, certains d'entre eux étant épuisés. Et en toute logique c'est le premier album du combo avant-gardiste qui y passe, nous voici donc avec un "Mystic Places of Dawn" (sorti à la base en 1994), version 2013.
Pour l'occasion, la pochette a été remaniée (par Chris Antouniou, ça va de soi) et l'édition proposée par la maison de disque française inclue aussi leur premier E.P "Temple of the Lost race".

A l'instar de sa première version, le son global de l'album a été remanié. Exit les guitares qui semblaient étouffées, quelques riffs de basse ainsi que la batterie sont nettement plus clairs et revus à la hausse ainsi que le chant de Sotiris. Mais on prend toujours autant de plaisir à (re)découvrir des standards du combo grec comme son morceau d'ouverture "Mystic Places of Dawn" entre brutalité et passages "doom". Le groupe n'avait à l'époque pas son pareil pour pondre des œuvres d'une extrême originalité, associant ambiances lovecraftiennes et gothiques au côté sombre lourd et brutal du death metal de l'époque. Se retrouvent pêle-mêle tous les ingrédients qui feront de SEPTIC FLESH une pièce majeure de la scène grecque ainsi que de la scène extrême mélodique.
"Pale Beauty of the Past" et son intro romanesque, un "Return to Carthage" toujours aussi brutal, "Chasing the Chimera" aux accents doom/death et bien sûr mon coup de cœur à l'époque "The Underwater Garden" n'ont pas pris une ride. Les connaisseurs sont en terrain déjà conquis, mais les néophytes y verront aussi le "pré-CHAOSTAR" avec le morceau fleuve/intrumental "Mythos (Part1 - Elegy/ Part2 - Time Unbounded)" qui posait à l'époque les premières pierres de ce qui allait être le projet de musique avant-gardiste du guitariste Chris Antouniou...

Le plus peut-être sur cette réédition est alors la présence du quatre titres que représente "Temple of the Lost Race", qui eux ne me donnent pas l'impression d'un remixage. Il reste à noter que cet E.P, datant de 1991 est sorti avant "Mystic Places of Dawn". On y retrouve des compositions comme "Erebus" qui gardent un côté "death metal" mais qui posent aussi ce qui va suivre avec ses passages aériens/mélodiques comme sur "Setting the Two Suns" qui reste indémodable. Les trois titres auparavant nous laissent certes moins admiratifs, le chant de Sotiris par exemple, nettement plus death et moins guttural que ce qu'il aura fait par l'avenir. Mais il faut garder en tête que cet E.P reste le premier gros enregistrement des grecs.

Au final, une occasion pour ceux qui n'auront découvert le groupe avant-gardiste qu'à leur retour avec "Communion" de découvrir les bases d'un groupe qui n'aura pas toujours eu la reconnaissance qu'il mérite, même si cela a bien évolué maintenant heureusement. Le lifting de "Mystic Places of Dawn" n'est pas déplaisant au contraire, mais un auditeur invétéré du groupe restera tout de même plus charmé par le son un peu "vieillot" de la première édition. La présence de "Temple of the Lost race" permet ainsi de faire découvrir les premiers essais du combo, même si ces titres n'étaient pas spécialement "indispensables". Sachant de plus que celui-ci avait déjà été inclus dans une première réédition par leur label de l'époque (Holy Records).
N'empêche que sachant la première édition devenue rare, Season of Mist permet de sortir de la poussière des compositions qui étaient déjà devenues des "cultes" de la scène extrême européenne.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SEPTIC FLESH - Communion SEPTIC FLESH - The Great Mass SEPTIC FLESH - Esoptron SEPTIC FLESH - Ophidian wheel

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top