CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOURNING FOREST/SAD SPLIT
Nothing Shalt Remain [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 61.09 - Style : Black metal
Informations :Split cd / 1000 copies
Interview :
Contact label : http://www.hassweg-prod.com/
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 mars 2013 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Le label "Hass Weg" pourrait être un fer de lance du Black Metal Underground français, car en effet celui-ci propose de produire de nombreux groupes français qui agissent dans l'ombre. Ils remettent le couvert en fin 2012 avec un split CD regroupant tout d'abord MOURNING FOREST, combo toulousain de Black Metal dont les deux premiers albums ont été signés chez eux et SAD, duo satanique grec, dont on peut remarquer la multitude de split déjà effectués ainsi que quatre albums (et un cinquième en ce début d'année et accessoirement signé chez Hass Weg). Ces deux groupes se rencontrent et nous pondent un split rempli de titres composés pour l'occasion, décliné en dix titres pour environ une heure et intitulé "And Nothing Shalt Remain".

On commence d'abord par MOURNING FOREST qui illustre les cinq premiers titres de ce split. Auteurs de deux albums en 2009 et 2010, le quatuor toulousain excelle dans un Black Metal typique de la grande époque scandinave. On y retrouve donc tous les ingrédients qui font le genre. Paroles macabres et négatives scandées en français par un hurleur d'outre-tombe, Balkor, qui s'en sort bien dans son domaine, entre hurlements typés et variations vocales. Le tout sur fond de blasting/double pédale, et riffs de guitares en aller-retours, lorsque ce ne sont pas des ponts plus "grooves". L'amateur que vous êtes devrait s'y retrouver assez facilement. Les riffs s'emboîtent et l'on y découvre des mélodiques bien pensées, épiques à souhait comme le prouve le morceau d'ouverture "Les confessions du diable". Les cinq morceaux passent somme toute assez facilement et on se prend au jeu d'outre-tombe des Français. Sans être exceptionnelle, la production des titres quant à eux laisse la part belle aux guitares, le chant est dosé, seule la batterie et quelque peu brouillonne par sa répétition de patterns "made in" Black Metal. La basse quant à elle est noyée dans ce flot. Pas de grande découverte à proprement parler, mais plutôt un groupe qui fait ça bien sans innover. Si c'est le cas, plutôt à voir en conditions "live".

Les cinq titres suivants sont donc logiquement signés par SAD. Le duo grec composé de Ungod à l'instrumentation et de Nadir aux lyrics/vocalises est créé en 2005. Avec pas moins de douze parutions depuis "Total Nothingness" en 2006, on peut affirmer que le groupe est avide de compositions.
Leur Black metal si l'on compare à MOURNING FOREST est plus froid et macabre, mais aussi plus linéaire. Certains morceaux se ressemblent tellement qu'on a l'impression d'un copier-coller par moments. Dans une veine elle aussi typique, on reste dans le même champ d'action que les premiers cités. Même si certains riffs sont assez bien trouvés, l'accroche se fait plus difficile, mais plaira sûrement plus aux puristes. La production, plus étouffée mais mieux maîtrisée, laissant apparaître tous les instruments à l'oreille. Les hurlements de Nadir quant à eux sont dans le même ton, non sans rappeler à mon souvenir des groupes comme ANGANTYR.

Un split CD à réserver aux puristes de la scène underground. Rien de nouveau, c'est sûr, mais Hass Weg présente tout de même deux groupes actifs dans un style qui a fait ses marques et dont on attend plus grand chose de neuf (écoutez la tournure que prend DARKTHRONE par exemple) mais qui ne mourra pas et ne sera jamais enterré.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut