CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SAISON DE ROUILLE
Caduta dei gravi [ 2013 ]
CD Album - Digipack (Durée : 44.13)
Style : Indus/ambiant noise
Informations :Disponible aussi en LP
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/pages/saison-de-rouille/106896656110807?ref=ts&fref=ts http://saisonderouille.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 mai 2013 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Né de la rencontre en Karl (DANISHMENT) et Sébastiyen (OPIUM DREAM ESTATE) et lorsque l'on jette une oreille à leurs groupes respectifs, on ne peut que se demander quelle va être le résultat d'une collaboration entre deux friands d'experimentation et d'ambiances.
SAISON DE ROUILLE, tel est le fruit de ce travail acharné, une cinquième saison qui engloberait ces moments gris et dépeint de couleurs. Grâce à la coopération de 6 labels le premier album "Caduta Dei gravi", après être sorti l'automne dernier en LP, se voit sortir en CD digipack.

Empruntant à un univers fait de béton et de métal brut, SDR s'écoule lentement à travers des coins obscurs de la pensée humaine pour se perdre dans ses sonorités industrielles. "Caduta dei Gravi"laisse la part belle à ses ambiances noise que l'on décelait déjà chez DANISHMENT, mais empruntant plus à l'indus de GODFLESH.
On se perd dans des contrées dénuées d'âmes qui vivent pour se retrouver seul avec un chant empli de désespoir scandé en Français ou parfois en Allemand, pour prendre directement aux tripes de son auditeur lorsqu'on y découvre son fatalisme. Les titres s'enchaînent comme un mauvais trip d'acide entre espoirs lumineux et ombre toujours plus effrayante pour ne laisser qu'un infime espoir de gaieté aux sons des parties de violon et des machines excellemment exécutées qui sonnent le glas tout au long des 10 titres de l'album.

Chaque instrument est mesuré et constitue une ambiance particulière qui nous éloigne des chemins habituels du metal pour n'en prendre que son côté froid et malsain, repoussant à l'extrême les limites de l'expérimentation dérangeante comme un film de Gaspar Noé.

Notre imagination n'a que cesse de tourner en boucle sur "Caduta dei Gravi" au point que son écoute et son côté dérangeant pourrait plaire autant qu'il pourrait rebuter de part les images combinées de l'esprit de ses deux créateurs qui ont l'audace de sortir des sentiers battus pour n'en garder que les blessures et le cloisonnement donnés à notre condition sans ne laisser aucun espoir de rédemption. L'expérience délivrée par SDR ne laissera personne indemne et nous retourne au statut de poussière flottant dans une vieille usine désaffectée dont les machines grincent encore.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top