CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PYG
We live, we die [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 52.04 - Style : Metal progressif
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.lamoucheproduction.com/‎
Contact groupe : https://www.facebook.com/pyg.projet.yvan.guillevic?group_id=0 http://www.yvanguillevic.com/‎
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 mai 2013 - Chroniqueur : Maulny77
 

PYG, Projet Yvan Guillevic, dévoile son second album. La ligne directrice de celui-ci est destination hard-rock, metal rock progressif version 70's et 80's.
La formation, toujours menée par son maître à penser, Yvan Guillevic (auteur, compositeur, guitare) se voit composée pour l'occasion de John Chaussepied (guitare), Nelly Le Quilliec et Morgan Marlet (chant), Jean-Noël Rozé (claviers), Bernard Clémence (basse) et Julien Oukidja (batterie) et de quatre invités, Pat O’May (guitare), Alain Boccou (growl), Jorris Guibaud (clavier) et Clothilde Trouillaud (harpe celtique).
Ne parlons pas de la pochette qui n'est pas dans le cas présent un argument de vente, mais allons du côté musique.

L'instrumental "We Live, We Die (Part 1)" servant d'entrée en matière puis la seconde partie du morceau, scellent d'emblée le spectre musical exploré. Les onze titres, d'inspiration Pink Floyd ou Marillion voire hard-rock façon Def Leppard, font la part belle aux ambiances aériennes, aux envolées de guitares, le tout renforcé par des nappes de claviers planantes. N'ayez pas d'inquiétudes, nos deux guitaristes savent produire des riffs lourds, saturés en adéquation avec le terme metal, toutefois nous sommes loin de la démonstration instrumentale surexposée.
Morgan Marlet et Nelly Le Quilliec, duo vocal, dialoguent entre eux durant les titres, échangeant en permanence tout au long de l'album. Cette dualité donne une touche intéressante et se fond parfaitement dans les compositions. Cette spécificité musicale du groupe me fait penser, en tout bien tout honneur, à certains passages de comédies musicales.
Comment ne pas évoquer "Easy Livin" de Deep Purple, ce titre me semble plus épique et enjoué que l'original. Certes Yvan Guillevic n'est pas Blackmoore mais il n'a pas à rougir de son solo de six-cordes car dans le cas présent notre guitariste l'a bien garni de feeling. Comment faire l'impasse sur ces échanges instrumentaux, " Beyond The Last Gate" , splendide évolution musicale où la guitare de Yvan est associée à la susurrante harpe de Clothilde Trouillaud, "The Dog Who Wants To Play" Yvan et Pat O'may venant s'associer pour un excellent morceau. Les deux musiciens respectent l'espace respectif de chacun et profitent de la situation pour déposer à leur tour de magnifiques soli.

Cet album fait montre de maîtrise instrumentale et technique. Il s'en dégage puissance, variation d'univers musicaux ainsi que les influences majeures de son géniteur à savoir David Gilmour et Jeff Beck voire Uli Jon Roth pour son aspect planant. Toutefois, ces changements de direction d'un titre à l'autre peuvent à la longue dérouter bon nombre d'auditeurs à la recherche de stabilité. Malgré tout, "We Live, We Die" reste une très belle découverte, composée de belles mélodies chargées d'émotions. Sans cet effet compilation dans l'enchainement des titres, l'album ne serait pas très loin d'être un coup de cœur.
Le troisième opus réparera sans aucun doute cet ajustement.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut