CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CODE ORANGE KIDS
Love Is Love/Return To Dust [ 2012 ]
CD Album - Digipack (Durée : 27.15)
Style : Post Hardcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.deathwishinc.com/
Contact groupe : http://codeorangekids.bandcamp.com/ http://www.myspace.com/thecodeorangekids
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 mai 2013 - Chroniqueur : Chart
 

CODE ORANGE KIDS se forme en 2008 à Pittsburg, Pennsylvanie. Les débuts du groupe sont marqués par le punk. Début 2012, la musique du combo prend une nouvelle direction plus proche et plus abrasive avec des références telles que BLACK FLAG, CONVERGE ou INTEGRITY. Entre 2009 et 2012, le groupe est très productif et édite un bon nombre de démo, quatre au total. C’est en 2012 que le groupe signe sur le label DEATHWISH INC et enregistre son premier album. C’est Kurt BALLOU de CONVERGE qui enregistre le groupe dans son propre studio, le GodCity Studio.

La plupart des titres de cet album sont très courts mais aussi très intenses. Les influences se font sentir. Les morceaux du début de l’album, « Folwermouth (The Leech) », « Around My Neck – On My Head » ainsi que « Sleep (I’ve Been Sleeping)” apparaissent comme des morceaux relativement déstructurés, rentre dedans et quelque peu violents. La production joue dans ce sens. On n’est pas loin d’un son proche de CONVERGE, MASTODON… Il y a pas mal d’agressivité mais aussi quelque chose de mélancolique qui se dégage de ces titres. C’est une véritable déferlante qui ravira les plus fervents. Les choses changent un peu avec « Liars – Trudge » en particulier sur le final. L’ambiance change de ton en s’apaisant quelque peu mais en se faisant aussi plus noire et plus profonde. « Colors (Into Nothing) » joue sur cette même ambiance mais cette fois il s’agit d’un titre complet et non du final d’un morceau. On sent une forte influence post-core sur ce morceau. On aurait presque l’impression d’avoir changé de CD. « Nothing (The Rat) » casse cette ambiance pour revenir sur des idées proches du début de l’album. L’apogée du style déjanté de CODE ORGANGE KIDS est atteint avec « Roots Are Certain – Sky is Empty », un titre de 50 secondes pour le coup très intense. On repart ensuite sur un peu plus de lourdeur avec « Choices (Love is Love) ». L’album est varié jusqu’ici et illustre bien à lui tout seul certaines tendances du hardcore nouvelle génération. Cela permet un ouvrage assez complet posant les bases d’une carrière qui pourrait exploiter différentes choses sans jamais tomber dans la routine mais ça, l’avenir nous le dira. En effet, « Calm – Breathe » joue encore une fois la carte de l’ambiance post-core avant que « Bloom (Return To Dust) » ne vous achève littéralement avec toute la lourdeur possible et imaginable.

CODE ORANGE KIDS sort un premier album riche et varié. Les fans du style peuvent se rassurer sur son avenir. L’assimilation n’est pas forcément évidente car il y a beaucoup de petites choses et l’énergie est très intense mais cet album a le mérite d’être vraiment intéressant et prometteur.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR