CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ARTLANTICA
Across the seven seas [ 2013 ]
CD Album (Durée : 47.40)
Style : Power metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.spv.de/
Contact groupe : https://www.facebook.com/artlanticamusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 mai 2013 - Chroniqueur : sarvgot
 

Il n’y a pas très longtemps, nous apprenions qu’un beau projet musical n’avait jamais eu lieu. Celui qui verrai Jimi Hendrix s’associer à Miles Davis et Paul McCartney, entre autres. Eh bien Artlantica, c’est un peu un projet de cet acabit à la sauce Power Metal … Si les membres ne sont pas forcément connus du grand public, dans le microcosme du Metal mélodique Power, néo-classique-j’en-passe-et-des-meilleurs, ils sont suffisamment réputés pour susciter l’intérêt. D’où l’annonce, à l’époque, de SPV, fière de faire entrer ce poulain dans son écurie. Et ils n’ont pas parié sur le mauvais cheval. Je vous jure jument pas !! (Vous me voyiez arriver avec mes sabots ?)

"Across the Seven Seas" s’inscrit dans un style très orienté Power mélodique mais se veut également influencé par le néo-classique à la Malmsteen par exemple (l’instru RETURN OF THE PHARAOH). Nul doute qui si vous appréciez le binôme Clavier / Guitare façon ‘c’est moi qui joue le plus rapide que toi’, vous aimerez. Mais bien au-delà d’un simple exercice de démonstration comme le fait si mal Yngwie, l’album est un réel plaisir et les morceaux ne sont pas qu’un simple enchaînement de couplet / refrains sans âme servant uniquement à amener des soli techniquement sidérant. D’ailleurs, le chant est tout aussi réussi que les parties instrumentales.

Il faut dire qu’engagé un ex-Royal Hunt qui avait remplacé DC Cooper … le choix n’était pas très risqué pour la voix. John West est très à l’aise sur cet album, certains morceaux lui doivent beaucoup, on pense notamment à ODE TO MY ANGEL. Cette ballade, plutôt réussie est superbement interprétée, avec des lignes de chant simples, sans aller dans des hauteurs suraiguës. Une mélodie y fait beaucoup dans ce genre de morceaux, la preuve.

Et ce côté mûrit de l’album se ressent aussi dans la production, léchée, assez classique malgré tout, mais efficace. Le groupe ne cherchera pas forcément a faire dans la fioriture comme un jeune groupe mais se tournera directement vers l’essentielle : les compositions. Variées, avec une certaines personnalité comme ce RETURN OF THE PHARAOH dont certains breaks sont plutôt impressionnants. Et grâce à ce titre, la fin de l’album permet à l’auditeur de terminer sur 3 morceaux sympathiques, surement parmi les tout meilleurs de l’albums : le néo-classique HERESY, le plus heavy/power NIGHTMARE LIFE (quoique un peu trop facile) et ce RETURN OF THE PHARAOH donc.

Il en résulte donc de ce "Across The Seven Seas" un album sympathique, pas évident de le prendre en défaut. Il est donc aisé de se laissé tenter, le moment sera agréable.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR