CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SKID ROW
United world rebellion - chapter 1 [ 2013 ]
CD Album (Durée : 20.14)
Style : Hard n'heavy
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.udr-music.com/
Contact groupe : http://www.skidrow.com/‎ http://www.myspace.com/skidrow
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 mai 2013 - Chroniqueur : g-rom
 

Par delà le tumulte!! Cela résume assez bien la situation de SKID ROW, groupe phare des années 90. Après des débuts fracassants à la fin des années 80, avec la publication de leur premier opus éponyme, puis et surtout avec la sortie du monstrueux "Slave to the grind" en 1991, SKID ROW s'impose très vite comme une référence dans le microcosme du "hard n' heavy", avant que le soufflet ne retombe quelque peu après le départ de leur "frontman" emblématique Sebastian Bach, à la fin de la tournée qui a suivi le très mitigé "Subhuman race". Depuis, SKID ROW commença une longue traversée du désert, et même s'il ne démérite pas, le nouveau chanteur, Johnny Solinger n'arrive pas à faire oublier son illustre et charismatique prédécesseur, pas aidé en cela par la sortie d'opus à la qualité plus que moyenne avec "Thickskin" en 2003 et "Revolutions per minute" en 2006. SKID ROW, aujourd'hui composé des survivants de la grande époque que sont Rachel Bolan à la basse, de Scott Hill et de Dave "the snake" Sabo aux guitares, accompagnés de Johnny Solinger au chant et de Rod Hammersmith à la batterie, le déchu du panthéon du "hard-rock" des années 90 publie aujourd'hui "United world rebellion", qui n'est pas un long format mais une suite de 3 Ep dont la premier est arrivé dans les bacs le 16 avril 2013.

Produit par Dave "the snake" Sabo, le Ep débute par "Kings of demolition" qui, au contraire des derniers méfaits en date du groupe, nous renvoie quelques années en arrière, à l'époque du mythique "Slave to the grind". Johnny Solinger, tout en gardant sa personnalité propre, empiète sur les plates bandes de Sebastian Bach sur certaines intonations mais aussi sur le refrain qui fait penser à "Monkey business" ou "Livin' on a chain gang". Sans oublier les riffs "groovy" typiques du groupe, délivrés par la paire Sabo/Hill qui parait très en forme.

Une belle entrée en matière qui se confirme par le deuxième titre "Let's go" et le moins que l'on puisse dire, c'est que SKID ROW lâche les chevaux. La rythmique est alambiquée, les riffs sont très métallisés avec un accent "punk" non négligeable et un chant plein de conviction, ce morceau renvoie une fois encore à l'illustre passé du groupe.

Le disque se terminera avec le non moins véloce "Shine", doté d'un solo fabuleux de Scott Hill qui prouve que le bougre n'a rien perdu de sa dextérité d'antan. A noter également, une très belle ballade "This is killing me" qui, s'en révolutionner le style, s'inscrit parfaitement parmi les meilleures exercices du groupe et "Get up" à la basse ronflante mais qui s'avérera le titre le plus faible de l' Ep.

SKID ROW semble avoir fait le deuil de l'époque faste de "Slave to the grind" et d'un retour hypothétique de Sebastian Bach dans ses rangs. Mais loin de jeter l'éponge, SKID ROW a décidé de reprendre son destin en main avec la sortie de "United world rebellion - chapter one" qui, même s'il n'arrive pas à la cheville des grands classiques du groupe, s'écoute avec un réel plaisir et prouve que SKID ROW a retrouver une certaine flamme qu'il avait perdu.

VIVEMENT LA SUITE!!!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SKID ROW - Rise of the damnation army

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top