CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BLACK STAR RIDERS
All hell breaks loose [ 2013 ]
CD Album (Durée : 41.37)
Style : Hard-rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : https://www.facebook.com/BlackStarRidersOfficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 juin 2013 - Chroniqueur : Black.Roger
 

BLACK STAR RIDERS, nouveau super-groupe vient de sortir fin Avril dernier son premier album intitulé "All Hell Breaks Loose". Rien d'anormal à cela si ce n'est que cette nouvelle formation n'est en fait que l'émanation du groupe culte légendaire THIN LIZZY. En effet, depuis quelque temps (quelques années en fait) un THIN LIZZY nouvelle formule se produisait live avec des rescapés du combo originel auquel s'étaient rajoutés de nouveaux venus tels Rick Warwick au chant (THE ALMIGHTY) et Marco Mendoza à la basse.
Mais le temps a passé et ce "nouveau" THIN LIZZY voulait régulariser cette sorte d'union libre, tout d'abord par respect au défunt Phil Lynott et ensuite afin d'enregistrer de nouvelles compositions. Une solution, changer le nom du groupe et former BLACK STAR RIDERS avec un line-up hard-rock solide composé de Rick Warwick, Scott Gorham (seul guitariste du line-up originel Irlandais), Damon Johnson, Marco Mendoza et un petit "nouveau" à la batterie, Jimmy DeGrasso (ex-MEGADETH, ALICE COOPER, OZZY OSBOURNE).

J'ai écouté, ré-écouté, jusqu'à plus soif ces 11 titres de "All Hell Breaks Loose", et le résultat fut sans appel, c'est une bonne continuité de l'aventure THIN LIZZY qui semblait avoir prit fin il y a trente ans déjà ! Phil Lynott ne se retournera pas dans sa tombe, car les quarante minutes de ce nouvel enregistrement restent fidèles à l'esprit du groupe mythique irlandais. La voix de Rick Warwick s'est imprégnée de celle du chanteur légendaire trop tôt disparu sans pour autant la plagier volontairement, un peu plus de rugosité faisant un peu la différence. Et puis, il y a les guitares bien mises en avant, la basse bien ronde qui "ronronne" sans trop s'imposer, et cette batterie bien métallique qui donne aux compositions un certain "coup de fouet" plus moderne dirons-nous.
Au menu, des morceaux variés, avec des hits en puissance ("Hey Judas" et Someday Salvation"). J'ai apprécié "Kingdom Of the Lost" à l'intro très celtique, rappelant au passage la période Gary Moore. J'ai aimé les duels-duos de guitare comme dans "Valley Of the Stones". J'ai retenu aussi "Before the War", très martial et plombé, et puis je me suis laissé guider par "Blues Ain't So Bad" le blues qui n'en finit plus de finir à la Rory Gallagher autre guitariste légendaire irlandais.

Au final, avec son premier opus, BLACK STAR RIDERS, mine de rien, a choisi, pour nous les inconditionnels du hard-rock des 70's, de nous surprendre par des compositions reprenant l'aventure THIN LIZZY là où elle s'était brutalement arrêtée, on s'y croirait. Alors, respect aux cinq musiciens qui se sont retrouvés pour se faire plaisir on s'en doute, mais aussi pour nous prouver qu'un groupe peut renaître de ses cendres sans déviances bassement commerciales, mais avec un doigté et un savoir faire respectables.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR